Nicolas Sarkozy change rapidement le nom de l'UMP pour devancer le FN

Publié à 14h46, le 17 mai 2015 , Modifié à 14h49, le 17 mai 2015

Nicolas Sarkozy change rapidement le nom de l'UMP pour devancer le FN
© AFP

Voilà qui devrait mettre du baume au cœur de Jean-François Copé, profondément blessé par les mots de Sophie Marceau. Non, quoiqu'en dise Nicolas Sarkozy, ce n'est pas uniquement sa faute si l'UMP change de nom. C'est aussi un peu à cause du Front national, du moins en ce qui concerne le timing.

Cité par le JDD ce dimanche 17 mai, Éric Ciotti explique que Nicolas Sarkozy a longtemps eu peur de se faire griller la politesse par le FN. Impossible, pour le président de l'UMP, de voir Marine Le Pen changer le nom de son parti avant lui. Éric Ciotti explique :

"

Cela nous aurait complètement bloqués. Pas question d'avoir l'air de les imiter. D'où l'accélération de l'UMP…

 

"

Début mai, les membres du bureau politique de l'UMP ont adopté à la quasi-unanimité le changement de nom de l'UMP en "les Républicains". Ce qui ne plaît pas à tout le monde. Le 13 mai, par exemple, le député PS Eduardo Rihan Cypel, a estimé qu'en renommant ainsi son parti, Nicolas Sarkozy "cherche à récupérer avec l'étiquette ce qu'il n'a plus dans le froc".

Pour ce qui est du FN, le changement de nom n'est pas dans les tuyaux. Mais la situation pourrait évoluer. "Le nom du parti n’est pas sacré, il n’y a rien de sacré en politique. Mais la question n’est pas d’actualité. Si c’était pour faire du marketing à l’américaine, façon Bush ou Sarkozy, alors, non merci.", a ainsi assuré Florian Philippot dans Le Journal du Dimanche

Du rab sur le Lab

PlusPlus