Alain Juppé, très déçu par Virginie Calmels : "C'est la logique Endemol. Ça lui rapporte, elle y va"

Publié à 19h15, le 05 septembre 2017 , Modifié à 14h49, le 26 décembre 2017

Alain Juppé, très déçu par Virginie Calmels : "C'est la logique Endemol. Ça lui rapporte, elle y va"
Alain Juppé et Virginie Calmels. © GEORGES GOBET / AFP

Dimanche dernier, Virginie Calmels, première adjointe à la mairie de Bordeaux, annonçait son ralliement à Laurent Wauquiez, candidat à la présidence de Les Républicains. Virginie Calmels déclarait même : "Je suis juppéiste, je suis libérale et je l’assume", assurant que ce choix s'était effectué avec l'aval de son mentor.

Sauf que… Non.

Ce mardi 5 septembre, Maël de Calan, ex-porte-parole d’Alain Juppé, a lui aussi annoncé sa candidature. Et là, le maire de Bordeaux est bien plus enthousiaste. À Sud Ouest, il déclare :

"

Aujourd’hui, je ne me mêle pas de LR, mais je veille à sa ligne politique, de là où je suis. Je tiens à ce qu’elle soit respectée, pas d’alliance avec le Front National, notamment. Maël de Calan défend cette ligne politique.

"

Et au sujet de la "juppéiste" Virginie Calmels ? Alain Juppé lance au quotidien régional :

"

Juppéiste ? Je ne sais pas ce que ça veut dire. Moi je suis Juppé. Quand à Virginie Calmels… Chacun est libre de ses choix.

"

Et pour ceux qui doutent encore du divorce entre les deux Bordelais (de cœur, il va sans dire), Le Canard enchaîné daté du 6 septembre dévoile ce commentaire du maire à l'endroit de son adjointe :

"

Virginie Calmels, c'est la logique Endemol. Ça lui rapporte, elle y va. Elle n'a pas de principes. En mars, elle me soutenait, puis elle s'est offerte, en vingt-quatre heures, à Fillon. Pour moi, c'est une grosse déception. Si vous avez un parquet en bon état, ne l'invitez pas chez vous.

"

On avait rarement vu un ou une juppéiste se faire tacler de la sorte par Alain Juppé.

En tout cas, ils sont six, pour l'instant, à s'être déclarés candidat à la présidence de LR : Laurence Sailliet, Daniel Fasquelle, Florence Portelli, Julien Aubert, Laurent Wauquiez et donc Maël de Calan. L'élection est prévue pour le mois de décembre.

Mercredi 6 septembre, le maire de Bordeaux a démenti la version du Canard Enchaînésur son compte Twitter. Il n'aurait jamais tenu ses propos :  

[Edit 06/09 à 11h09] Ajout démenti de Juppé



LIRE AUSSI SUR LE LAB

En cas de victoire, Wauquiez a prévu de nommer Calmels vice-présidente de LR

Du rab sur le Lab

PlusPlus