Olivier Besancenot : après "une crise", le NPA recrute "de nouveaux militants"

Publié à 10h39, le 21 septembre 2013 , Modifié à 13h05, le 21 septembre 2013

Olivier Besancenot : après "une crise", le NPA recrute "de nouveaux militants"
Capture d'écran - "Les 140 secondes du Lab"

LES 140 SECONDES DU LAB D’EUROPE 1 #S01E01 – Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), qui a perdu 75% de ses adhérents entre février 2009 et février 2013, passant de plus de 9.000 à 2.500 adhérents en quatre ans, gagne à présent "de nouveaux militants", assure Olivier Besancenot, interrogé par le Lab d’Europe 1à l’occasion de la séquence Les 140 secondes du Lab, diffusée dans l’émission PolitiqueS, de Serge Moati, sur LCP-AN, ce samedi 21 septembre.

L’ancien candidat à la présidentielle de 2002 et 2007, porte-parole du parti jusqu’en 2011, mais dont il est resté une figure morale, assure :

"

(Le nombre de militants) remonte depuis quelques temps, depuis qu’Hollande est au pouvoir notamment. On est un peu plus de 2500 militants, mais surtout on a eu une crise, on a de nouveaux militants qui arrivent, d’ailleurs à notre université d’été, il y avait pas mal de nouveaux inscrits.

"

Voici la vidéo de cette interview :

Au cours de cet interview, Olivier Besancenot se déclare également "inquiet" de la popularité de la page Facebook de soutien au bijoutier de Nice.

Aux 1,6 millions de "fans" recensés, Olivier Besancenot lance :

"

S’ils veulent que ça parte en vrille, qu’ils le fassent. Mais ça règlera rien, la peine de mort en perspective, parce que c’est dans pas longtemps, le prochain débat … En gros, tous les discours haineux, rageux, ça règle rien.

"

Enfin, également interrogé sur la drôle d’adresse du site internet du NPA, restée bloquée en 2009 (npa2009.org), Olivier Besancenot préfère botter en touche par l’humour, évoquant toutefois un possible changement :

"

On est en référence avec les moments hauts (du parti), plutôt qu’avec les marées basses. Non mais on va régler ça, pas de souci, pas de souci … On verra, en temps et en heure (pour un changement) …

"

>> Le Lab vous propose de retrouver "les 140 secondes du Lab d'Europe 1", chaque samedi, de 10h à 11h, sur La Chaîne Parlementaire.

Voici la vidéo intégrale de l’émission du samedi 20 septembre :

Outre Olivier Besancenot, les invités sont Paul Quilès, ancien ministre de la Défense, et le général Etienne Copel, pour une confrontation intitulée : "Dissuasion nucléaire : le débat interdit !", et Jean-Luc Roméro, conseiller d’Ile de France, pour son ouvrage Laissez-nous mourrir dans la dignité !

Du rab sur le Lab

PlusPlus