Philippe Lottiaux, énarque, ancien collaborateur de Patrick Balkany, candidat FN à Avignon et... humoriste

Publié à 16h54, le 02 décembre 2013 , Modifié à 16h54, le 02 décembre 2013

Philippe Lottiaux, énarque, ancien collaborateur de Patrick Balkany, candidat FN à Avignon et... humoriste

DOUBLE FACE - Son parcours, tout autant que son profil, est atypique. Enarque, ancien collaborateur de Patrick Balkany, le maire UMP de Levallois-Perret, tête de liste du FN pour les prochaines élections municipales de 2014 à Avignon, Philippe Lottiaux est aussi humoriste à ses heures perdues. Philippe Bacart de son nom de scène, comme en atteste sa page Facebook qui présente son dernier "pestacle", "politiquement comique" intitulé "Les fabuleuses aventures de Patmol Ier".

L’affiche de son "one-man-show" parodie François Hollande en François Ie :

Parallèlement à sa carrière d’énarque tout d’abord issu du RPR avant de rejoindre le Rassemblement bleu marine de Marine Le Pen, Philippe Lottiaux se produit donc comme humoriste dans des sketchs de stand up qu’il publie sur son compte Youtube.

Dans ses sketchs, il imite, avec plus ou moins de talent, tour à tour Fabrice Luchini, Marc-Olivier Fogiel ou encore François Fillon. Et la politique est sa thématique dominante. "La politique c’est avant tout parler. Parfois pour ne rien faire, parfois pour ne rien dire", dit-il en imitant Fabrice Luchini avant de qualifier Dominique de Villepin de "Napoléon du pauvre". 

Celui qui s’est produit dans divers théâtres parisiens comme La Comédie Tour Eiffeil ou au Théâtre Galabru, s’est également fendu d’un sketch sur le mariage pour tous. 

"La loi sur le mariage gay ? Vous savez, c’est toujours mieux qu’un mariage triste", commence-t-il. Autre exemple des jeux de mots de ce politique/comique :

Evitez les pères écologistes. Vous imaginez un enfant avec deux pères verts.

Comme le rapporte Midi Libre, en 2011, Philippe Lottiaux était passé dans l’émission de Laurent Ruquier, "On ne demande qu’à en rire". Résultat : il avait obtenu les plus mauvaises notes du jury pour un sketch intitulé "le candidat à la chasse aux 500 signatures". Un sketch qui a dû parler à la présidente du Front national.

Du rab sur le Lab

PlusPlus