Primaire UMP : Nathalie Kosciusko-Morizet désignée candidate

Publié à 19h09, le 03 juin 2013 , Modifié à 20h39, le 03 juin 2013

Primaire UMP : Nathalie Kosciusko-Morizet désignée candidate
(Capture)

LIVE - Le premier tour prend fin. Et c'est NKM qui sort en tête, avec la majorité dès le premier tour.

Après de nombreuses embûches, la primaire UMP pour les municipales parisiennes a livré ses premiers résultats ce lundi 3 juin. L'ancienne ministre arrive en tête avec plus de 58% des voix. 

#En campagne

Selon Daïc Audouit, journaliste de France 3, la campagne de NKM débute dès mardi 4 juin, lendemain du vote, avec un déplacement à midi dans le quartier des Batignolles. 

Premier déplacement de la candidate #nkm demain midi aux Batignolles

— daic audouit (@daicaudouit) 3 juin 2013

#Rue de la Lune 

Nathalie Kosciusko-Morizet s'est exprimé suite à sa victoire lors de la primaire. La candidate, qui avait préparé son discours sur papier, a tenu à remercier ses soutiens et a déjà attaqué la candidate socialiste, Anne Hidalgo, soulignant qu'étant désignée par une primaire, elle n'était pas une héritière contrairement à son adversaire. 

Parisiennes, parisiens, mes chères amis, 

(...)

à mes concurrents, j'adresse mes salutations militantes. 

Mes amis, et certains, m'ont répété à l'envi que nous aurions pu nous passer de cette primaire, que j'aurai dû avoir recours à la bonne vieille commission d'investiture, carrefour de toutes les combinaisons d'appareil. Cette primaire, je l'ai voulue, et aujourd'hui je l'échangerai pour rien au monde. Cette primaire, c'est ce qui me permet de venir ce soir devant vous, pour dire que je suis votre candidate. 

(...)

Je n'ai de compte à rendre qu'à vous. 

(...) 

Cette primaire, c'est la conquête de la liberté. Dans la vie, ce qu'on gagne a infiniment plus de valeur que ce qui est octroyé. Rien ne nous a été épargné. Tout a été conquis. Nous ne devons d'être là à aucun mentor, aucun protecteur, aucun parti, aucune faction. Nous ne devons d'être là à aucun héritage ou adoubement. Ce soir, nous n'héritons pas, nous méritons. 

#Première réaction de NKM, sur Twitter 

La première réaction de la candidate se fait sur Twitter, où NKM se dit "honorée et fière" d'avoir été choisie. 

Honorée et fière d'avoir été choisie par les Parisiennes et les Parisiens au 1er tour pour porter les couleurs de l'alternance à #Paris !

— N. Kosciusko-Morizet (@nk_m) 3 juin 2013

#Les félicitations de François Fillon

L'ancien Premier ministre, un temps envisagé comme candidat, a également tweeté ses félicitations à la candidate choisie par les militants de l'UMP. 

Félicitations @nk_m et merci à tous les participants à ces primaires ouvertes. L'heure est au rassemblement et à la reconquête de Paris !

— François Fillon (@FrancoisFillon) 3 juin 2013

Quelques minutes plus tard, l'ancien Premier ministre et député de Paris a également publié un communiqué : 

Ce week-end l’UMP a inauguré dans deux des plus grandes villes de France le système des primaires ouvertes pour désigner ses candidats aux élections municipales de 2014.
A Lyon, le processus se poursuit le week-end prochain et je tiens d’ores et déjà à saluer tous les candidats pour l’état d’esprit qui fut le leur lors de la campagne pour le premier tour.
A Paris, la fédération UMP a su mobiliser 22 000 électeurs de la droite et du centre qui se sont majoritairement portés vers la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet dès le 1er tour du scrutin.
Je félicite Nathalie pour ce résultat net qui marque un choix clair des parisiens et ouvre la voie au large rassemblement de la droite et du centre indispensable à la reconquête de Paris.
Je l’assure de mon soutien total et actif dans cette campagne qui s’ouvre pour l'alternance à Paris

#Jean-Sébastien Vialatte y va aussi de son tweet

"Les casseurs sont surement des descendants d'esclaves". C'est pour cette sortie que le député Jean-Sébastien Vialatte s'est fait remarquer suite aux incidents autour du titre du Paris Saint-Germain. 

Cette fois, l'élu UMP a simplement félicité NKM, s'en prenant au traîtement médiatique : 

Bravo a @nkm #elkrief toujours aussi partisanne essaye d'entrainer #legaret dans la polemique il est parfait et appelle au rassemblement

— J-Sébastien Vialatte (@JS_Vialatte) 3 juin 2013

#Le tweet de Guillaume Peltier

Critique vis-à-vis de NKM, Guillaume Peltier, vice-président de l'UMP et fondateur de la Droite forte, a rapidement partagé sur Twitter ses félicitations à la candidate de l'UMP. 

Félicitations à #NKM. Après la campagne, voici le temps de la reconquête. Tous unis pour l'alternance et pour battre la gauche #primaire75

— Guillaume Peltier (@G_Peltier) 3 juin 2013

#Legaret plaide pour le rassemblement

"Il faut se rassembler", explique le maire du 1er arrondissement quelques minutes après la proclamation du résultat. Jean-François Legaret accepte le résultat de l'élection et plaide pour un rassemblement de sa famille politique derrière la candidate choisie, NKM. 

L'ancien candidat à l'investiture souligne qu'il y a vingt élections à mener, autant que d'arrondissements. Et vise déjà Anne Hidalgo, indiquant que la candidate socialiste n'a été élue que par 2.000 militants quand "l'exercice démocratique" de la droite a rassemblé 20.000 sympathisants. 

#Et Bournazel se rallia à NKM

Oubliés les échanges en mode : "Tu mens", Pierre-Yves Bournazel soutient à présent NKM.

Ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise [...][A présent], je dis vive Paris et vive la reconquête de Paris NKM a gagné ce soir, ça n'empêche pas de tirer les conséquences de ce qu'il s'est passé.

Le combat continue ... pour Paris !

Pierre-Yves Bournazel n'a pas évoqué particulièrement d'action de contestation.

#REACTIONS 

Pour sa première réaction, NKM file rue de la Lune, son siège de campagne. La candidate de l'UMP aux municipales parisiennes n'a pas fait de déclaration à la sortie du musée social. L'image du départ en scooter : 

La gagnante de la #Primaire75 part en scooter twitter.com/Vivien_Vergnau…

— Vivien Vergnaud (@Vivien_Vergnaud) 3 juin 2013

#RESULTATS

Peu après 19h20, Antoine Rufenacht, autorité morale de cette primaire, a proclamé les résultats depuis le musée social. Selon ces résultats, c'est NKM qui est désignée candidate de l'UMP dès le premier tour : 

Franck Margain : 2.075 voix / 10,34 % 

Pierre-Yves Bournazel : 2.165 / 10,75 % 

Jean-François Legaret : 4095 / 20,40 % 

Nathalie Kosciusko-Morizet : 11.675 / 58,16 %. 

Inscrits 23.314

Votants : 20.074

Participation : 86,10%

#TENSIONS 

Moment de tension peu avant la proclamation des résultats. "Baisse ta caméra", lance Philippe Goujon, devant une foule de journalistes.

#L'ARRIVÉE DES CANDIDATS 

Un peu avant 19h, l'ancienne ministre, le maire du Ier arrondissement Jean-François Legaret, le conseiller de Paris Pierre-Yves Bournazel, et le conseiller régional Franck Margain sont arrivée au Musée social, dans le 7e arrondissement, d'où les résultats doivent être proclamés. 

Autant de journalistes autour de Bournazel que de NKM #primaires75twitter.com/ThibPez/status…

— Thibaut Pézerat (@ThibPez) 3 juin 2013

NKM arrive avant la proclamation des résultats #primaires75twitter.com/ThibPez/status…

— Thibaut Pézerat (@ThibPez) 3 juin 2013

#USB 

Pour desceller "l'urne électronique", les candidats vont arriver avec une clé USB afin de pouvoir l'ouvrir. A lire ici pour en savoir plus

Du rab sur le Lab

PlusPlus