Quand Anne Hidalgo apprend que le directeur de cabinet de Cécile Duflot a validé le contrat Ecomouv (en 2011)

Publié à 11h35, le 10 novembre 2013 , Modifié à 08h39, le 11 novembre 2013

Quand Anne Hidalgo apprend que le directeur de cabinet de Cécile Duflot a validé le contrat Ecomouv (en 2011)
Anne Hidalgo sur le plateau d'Europe 1, le 10 novembre 2013. (Capture d'écran iTélé)

THE TIMES THEY ARE (NOT) A CHANGIN' - C'est une "colle" dont la candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, se serait bien passée.

Invitée du Grand rendez-vous Europe 1/Le Monde/iTélé, la première adjointe à la mairie de Paris a eu l'occasion de revenir sur le Partenariat public privé signé lors du quinquennat de Nicolas Sarkozy avec la société Ecomouv.

Le journaliste vedette d'Europe 1, Jean-Pierre Elkabbach, en a profité pour demander à la candidate son avis sur le fait que Frédéric Lénica, directeur de cabinet de la ministre du Logement Cécile Duflot depuis juillet 2013, était directeur général des affaires juridiques du ministère de l'Ecologie au moment de la négociation du partenariat. Et qu'il l'a donc validé.

Anne Hidalgo commence par assurer qu'elle se "réjouit qu'il y ait une enquête parlementaire" :

"

Je me réjouis qu'on aille voir ce qu'il y a derrière. Il y a quand même une forme d'incompétence de celles et ceux qui ont signé avec une entreprise un contrat dans lequel si on ne le respecte pas il faut payer 800 millions d'euros.

"

Jean-Pierre Elkabbach, visiblement préparé à une réponse comme celle-ci, balance alors sa "colle"à Anne Hidalgo :

"

Les principaux acteurs du texte, du partenariat, ils sont encore en place ! Le directeur des infrastructures et des transports il est en place. Le secrétaire général du gouvernment il est en place.

Et le directeur général des affaires juridiques du ministère de l'Ecologie de l'époque qui a validé toutes les clauses de rupture du contrat, il est encore en place. Et vous savez où il est ?

"

Désemparée, Anne Hidalgo ne peut que répondre que "non, (elle) n'a pas suivi ça de près...". Le présentateur du Grand rendez-vous reprend alors son exposé :

"

C'est monsieur Frédéric Lénica, il est aujourd'hui directeur de cabinet de Cécile Duflot.

"

Frédéric Lénica était en 2011 au ministère de l'Ecologie, lorsque le contrat contesté avec la société Ecomouv a été négocié puis signé.

L'échange est évidemment relevé par l'équipe de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet - qui était pour sa part la ministre de l'Ecologie en 2011 - , dont Agnes Evren-de Fressen, secrétaire nationale UMP et porte-parole de campagne de NKM.

Prise au dépourvu, Anne Hidalgo réagit en demandant à demi-mots si ce choix de directeur de cabinet est le bon :

"

Oui bah écoutez, il y a peut-être des changements à faire à certains moments pour que des choses qui ont posé problème ou qui risquent de poser problème ne se reproduisent pas.

"

En campagne pour les élections municipales en mars prochain, lors de laquelle elle essaiera de succéder au maire socialiste Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo a à plusieurs reprises pris ses distances avec le gouvernement de François Hollande au cours de l'interview, allant jusqu'à suggérer un remaniement.

Du rab sur le Lab

PlusPlus