Quand Marine le Pen reçue à l'Elysée loue "la courtoisie républicaine"

Publié à 19h51, le 30 novembre 2012 , Modifié à 21h44, le 30 novembre 2012

Quand Marine le Pen reçue à l'Elysée loue "la courtoisie républicaine"
Marine Le Pen (capture d'écran BFMTV)

CONTENTE - Reçue par François Hollande à l'Elysée, ce vendredi 30 novembre, dans le cadre d'une consultation suite à la remise des travaux de la commission Jospin "pour un renouveau démocratique", Marine Le Pen était plus que satisfaite. 

A la sortie de l'Elysée, face aux caméras, elle a loué "la courtoisie républicaine". La leader du Front national tenait pourtant jusque là des mots assez durs contre François Hollande (ici ou encore ici) :

Elle a affirmé ne pas avoir une image négative de François Hollande : 

Je n’ai jamais eu de l’homme une image négative. Moi je juge sa politique, je la juge très durement, sans concession. Je crois qu’il le sait.
Et je vais continuer à la combattre sans concession. Car elle est exactement l’inverse de la politique que je voudrais voir mettre en œuvre

Elle s'est félicitée que le dialogue puisse exister avec l'opposition :

Mais il existe dans notre pays, Dieu merci, ce qui s'appelle la courtoisie républicaine et qui permet à des responsables politiques qui s’opposent et qui se combattent de pouvoir converser courtoisement.

Dans la foulée de la rencontre entre François Hollande et Marine Le Pen, le compte Facebook de l'Elysée a mis en ligne les photos, comme il l'a fait pour les autres patrons de partis. 

[Edit, 30 novembre 21h45] Ajout du lien des photos de la rencontre, sur le compte Facebook de l'Elysée. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus