Quand un soutien de NKM efface un ancien candidat de droite extrême qui pose à côté d'elle

Publié à 19h13, le 26 septembre 2013 , Modifié à 10h43, le 27 septembre 2013

Quand un soutien de NKM efface un ancien candidat de droite extrême qui pose à côté d'elle
Montage Le Lab

EFFET STREISAND - Comment a-t-il pu penser que la manoeuvre ne serait pas découverte ? Franck Margain, ancien adversaire de Nathalie Kosciusko-Morizet à la primaire de droite à Paris depuis rallié à NKM, s'est fait prendre en flagrant délit de recadrage grossier de photographie. Et donne ainsi l'occasion à tous de s'intéresser au cliché.

Sur son compte Flickr, Franck Margain poste le 25 septembre une photographie de lui aux côtés de Nathalie Kosciusko-Morizet et de Valérie Montandon, militante UMP à Paris et possible tête de liste pour les prochaines municipales. Trois personnes apparaissent donc sur l'image. Sauf que l'original a vite été déterré, et qu'on aperçoit une quatrième personne sur le cliché.

Cet original, le voilà :

 

L'homme souriant qui pose aux côtés de NKM s'appelle en effet Emmanuel Delhoume. Il était candidat d'une liste de droite extrême (soutenue par le FN) lors des dernières sénatoriales

La découverte du recadrage est faite par le collectif Humourdedroite, qui le tweete aussitôt : 

Du rab sur le Lab

PlusPlus