Rapport sur l'intégration : Jean-François Copé est "un irresponsable et un menteur" "à côté de la plaque", s'emporte Jean-Marc Ayrault

Publié à 15h43, le 13 décembre 2013 , Modifié à 11h00, le 15 décembre 2013

Rapport sur l'intégration : Jean-François Copé est  "un irresponsable et un menteur" "à côté de la plaque", s'emporte Jean-Marc Ayrault
Jean-Marc Ayrault (Capture BFMTV)

CE N'EST QU'UN RAPPORT - Jean-Marc Ayrault accuse le président de l'UMP d'être "un irresponsable et un menteur", "à côté de la plaque" après que Jean-François Copé a reproché à son gouvernement de vouloir "déconstruire la République" en mettant en application les propositions d'un rapport sur l'intégration. 

Ce rapport remis le 13 novembre au Premier ministre, et relayé à la une du Figaro ce vendredi 13 décembre, propose une "politique repensée" de l'intégration axée sur la lutte contre les discriminations, parmi lesquelles est listée l'interdiction du voile à l'école. "Notre République serait en danger si vous cédiez à cette tentation en mettant en oeuvre, ne serait-ce qu'à minima, un rapport dont l'intention est de déconstruire (...) cette République", a assuré ce vendredi matin Jean-François Copé.

Interrogé par les journalistes dont BFMTV, Jean-Marc Ayrault évoque le président de l'UMP en ces termes : 

Monsieur Copé est un irresponsable et un menteur parce que faire le procès au gouvernement de la République que je dirige que nous voudrions abandonner le modèle républicain d'intégration , celui du droit et des devoirs, celui de la République démocratique laïque et sociale, c'est une injure.

 Le Premier ministre va plus loin : 

Monsieur Copé est à côté de la plaque mais monsieur Copé a un problème, l'UMP a un problème, c'est son électorat qui file de plus en plus vers l'extrême droite et le Front National . Il ne sait pas comment le retenir. Au point de mentir.

Du rab sur le Lab

PlusPlus