Régionales en Ile-de-France : le Front de gauche préférerait s’allier avec Jean-Paul Huchon qu’avec Claude Bartolone

Publié à 09h49, le 11 mai 2015 , Modifié à 09h49, le 11 mai 2015

Régionales en Ile-de-France : le Front de gauche préférerait s’allier avec Jean-Paul Huchon qu’avec Claude Bartolone
Jean-Paul Huchon et Claude Bartolone. © LOIC VENANCE / POOL / AFP

Le suspense est à son comble. Jean-Paul Huchon maintiendra-t-il sa candidature aux régionales pour une primaire socialiste face à Claude Bartolone ? Au PS, on pensait avoir trouvé avec le président de l’Assemblée nationale le candidat du "rassemblement", capable de faire alliance avec les écologistes et les communistes dès le premier tour.

Sauf que EELV a confirmé la candidature d’Emmanuelle Cosse, sa secrétaire nationale, comme tête de liste pour les élections de décembre. Et le Front de gauche ne semble pas prêt de rallier l’ancien patron de la Seine-Saint-Denis.

Dans Le Parisien de ce lundi 11 mai, le président du groupe Front de gauche à la région Ile-de-France, Gabriel Massou, explique qu’un accord aurait plus facilement pu intervenir avec Jean-Paul Huchon, le président sortant, qu’avec Claude Bartolone. Il développe :

"

Derrière Jean-Paul Huchon avec qui nous avons travaillé durant trois mandats, la défense commune de notre bilan dès le premier tour se posait et se justifiait.

"

Ce qui, à l’écouter, est loin d’être le cas avec le tenant du perchoir de l’Assemblée. Il poursuit :

"

Derrière Claude Bartolone, c’est tout à fait différent et cela nous pousserait plutôt vers une liste autonome anti-austérité contre la politique du gouvernement.

"

En creux, l’on peut aussi facilement imaginer que la croisade menée par Claude Bartolone contre les communistes depuis de nombreuses années dans leur fief historique du 93 ne soit pas du goût des communistes. Ce qui constituerait un obstacle certain à un rassemblement de la gauche pré-premier tour des régionales.

Du rab sur le Lab

PlusPlus