"Pathétique Jean-Marie Le Guen" : les proches de Bruno Le Maire répondent au secrétaire d’Etat qui avait dénoncé "l’esprit de caste"

Publié à 07h43, le 11 mai 2015 , Modifié à 17h47, le 11 mai 2015

"Pathétique Jean-Marie Le Guen" : les proches de Bruno Le Maire répondent au secrétaire d’Etat qui avait dénoncé "l’esprit de caste"
© PIERRE VERDY / AFP

Bruno Le Maire a pris la tête de la fronde parlementaire contre la réforme du collège portée par Najat Vallaud-Belkacem. Une cabale qui a légèrement irrité le secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen.

Au Grand Jury (RTL/LCI), dimanche 10 mai, ce proche de Manuel Valls a dénoncé "l’esprit de caste" de celui qui a tenté de briguer la présidence de l’UMP contre Nicolas Sarkozy. Un élément de langage repris à Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon qui ne passe pas auprès des soutiens de l’ancien ministre de l’Agriculture.

"Pathétique Jean-Marie Le Guen", a ainsi répliqué la députée UMP Laure de la Raudière :

Autre proche de Bruno Le Maire, le député Franck Riester a lui pesté contre le fait que le secrétaire d’Etat "attaque les personnes", ajoutant que Jean-Marie Le Guen était "sans argument sur le fond" :

Des messages de soutien, comme d’autres, relayés par Bruno Le Maire himself :



[EDIT 17h41] Finalement, Bruno Le Maire a répondu frontalement à Jean-Marie Le Guen. Dans une interview au Figaro le 11 mai, l'ancien candidat à la présidence de l'UMP a tenu a dénoncé le retour d'une "gauche sectaire". Il explique :

"

De quelle caste parle M. Le Guen ? Des enfants qui ont été formés dans une école privée? Dans ce cas qu'il l'assume et qu'il prenne le risque de rouvrir la guerre scolaire en France. Des énarques? Je rappelle que j'ai démissionné de la haute fonction publique, contrairement à cette caste de hauts-fonctionnaires qui, de François Hollande à Michel Sapin, en passant par Ségolène Royal, dirige politiquement le pays sans avoir démissionné de la fonction publique. [...] C'est le retour de la gauche sectaire. Une gauche qui refuse le débat de fond et qui se réfugie dans les attaques personnelles.  

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus