Jean-Luc Mélenchon s’adresse aux adhérents de l’UMP pour leur demander de refuser Les Républicains

Publié à 07h22, le 11 mai 2015 , Modifié à 07h34, le 11 mai 2015

Jean-Luc Mélenchon s’adresse aux adhérents de l’UMP pour leur demander de refuser Les Républicains

Jean-Luc Mélenchon sera-t-il, le 30 mai, un acteur du congrès de l’UMP actant le décès du parti pour devenir Les Républicains ? Le leader du Front de gauche a en tout cas mis son petit grain de sel dans le débat autour du changement de nom du parti.

Dans un entretien à La Voix du Nord, repéré par Libération, dimanche 10 mai, l’ancien candidat à l’élection présidentielle en 2012 s’est adressé aux militants UMP pour leur demander de ne pas valider le nouveau nom "Les Républicains". Comme demandé par certains, Nicolas Sarkozy a finalement accepté que les adhérents du parti qu’il préside puissent voter pour valider le changement d’appellation en même temps que mes statuts de la nouvelle formation politique.

Et Jean-Luc Mélenchon de lancer ainsi :

"

Je lance un appel à l’UMP : ne faites pas ça, ne réduisez pas la république à vous. Vous êtes républicains, on le sait, mais il n’y a pas que vous. Laissez-nous pouvoir nous désigner comme républicains sans être confondus avec un parti qui n’est pas le nôtre.

"

Très critiqué, le nouveau nom de l’UMP fait débat. Pour Marine Le Pen qui manie l’ironie, pour les juppéistes ou bien pour le socialiste Christian Paul qui accuse l’ancien chef de l’Etat de "rapt d’un bien commun".

Jean-Luc Mélenchon, lui, a une solution pour remédier à ce problème : interdire aux partis politiques de s’appeler avec les mots "républicain" ou "patriote" (coucou Marine Le Pen et Florian Philippot) :

 

"

Je propose que des mots comme "républicains" ou "patriotes" ne puissent pas être privatisés par une organisation.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus