Royal, Peillon, Hidalgo, Marine Le Pen: le multiplex politique du dimanche 13 octobre

Publié à 18h18, le 13 octobre 2013 , Modifié à 06h39, le 14 octobre 2013

Royal, Peillon, Hidalgo, Marine Le Pen: le multiplex politique du dimanche 13 octobre
Montage Le Lab

MULTIPLEX - Sixième épisode de la saison II du multiplex politique sur Le Lab. Au programme de ce dimanche : Ségolène Royal sur France 5, Marine Le Pen sur RTL et LCI, Vincent Peillon sur BFMTV et RMC et Anne Hidalgo sur France Inter et France 24.

Le Lab vous propose des "morceaux choisis" au fur et à mesure de la soirée.

>> Ségolène Royal sur France 5

> Heureusement que Raffarin n'est pas à ma place

Jean-Pierre Raffarin a jugé mauvaise sa gestion du dossier Heuliez, et critiqué les millions d'euros accordés par la région Poitou-Charentes à l'entreprise ? Ségolène Royal lui répond sur le mode "heureusement qu'il n'est pas à ma place" :

Vous savez ce que disent les salariés d'Heuliez quand ils entendent des critiques comme celle-là ? Ils se disent 'heureusement que les gens qui sont comme ça dans le libéralisme et dans le déni du besoin des entreprises d'être aidées, ne sont pas à la tête des territoires.

Heureusement qu'il n'est pas à la tête de la région Poitou-Charentes ça aurait fait combien de centaines d'emploi supprimés ? [...]

C'est facile pour ceux qui critiquent, qui détruisent, qui dénigrent. Bah qu'ils détruisent, qu'ils dénigrent !

> Les alliances Front de Gauche/Europe Ecologie, c'est n'importe quoi

Ségolène Royal ne comprend pas pourquoi Europe Ecologie-Les Verts fait des alliances locales, pour les municipales, avec le Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon.

Voilà ce qu'elle déclare sur France 5 :

Il faut que les appareils politiques prennent leurs responsabilités. Europe Ecologie est l'alliée des socialistes.

Normalement, sur les enjeux locaux, les cohérences nationales doivent trouver un écho sur les cohérences locales. Il faut les remettre devant leurs responsabilités.

Ils sont au gouvernement donc ils sont partenaires des socialistes au gouvernement. Donc ils doivent l'être aussi au plan local.

La politique ce n'est pas un droit de tirage au plus offrant.  Il y a de la confusion, et il ne faut pas s'étonner que les gens aillent voter ailleurs.

> Morano fait de la pub à Bedos

Même si elle pense que ce sera un procès "intéressant", Ségolène Royal pense que Nadine Morano a eu tort de poursuivre Guy Bedos, qui l'a traitée de "salope" en justice. Elle pense que Nadine Morano fait de la publicité à l'humoriste :

Vous savez j'en ai entendu bien pire que cela. Je pense que porter plainte ça fait une belle publicité à Guy Bedos.

Et moi je me suis gardée de porter plainte contre quiconque m'avait traitée de tous les noms. Ça fait trop de publicité.

 >> Anne Hidalgo sur France 24 et France Inter

> Roms: n'oublions pas la seconde guerre mondiale

Nathalie Kosciusko-Morizet a déclaré que les Roms "harcèlent les parisiens" ? Son adversaire socialiste est plus prudente. Anne Hidalgo fait référence à la Second guerre mondiale pour plaider en faveur de l'intégration des Roms :

Il y a deux situations très différentes et je demande qu'on ne les amalgame pas. Il y a des familles qui sont chassées par la pauvreté par la misère. Et elles viennent avec le soucis de l'avenir meilleur. Il faut faire le pari de l'intégration. Je n'oublie pas ce qui s'est passé pendant la guerre.

Je n'oublie pas que cette population rom a été stigmatisée et a été déportée et exterminée pendant la guerre. Et on a un devoir vis-à-vis de ces populations.

Anne Hidalgo reconnaît en revanche "un problème de réseaux" mafieux.

>> Marine Le Pen sur LCI et RTL

> Marine Le Pen portera plainte contre ceux qui qualifient le FN d'extrême-gauche

Jean-François Copé, dans Des paroles et des actes, a estimé que le programme économique de Marine Le Pen  était le même que celui de l'extrême-gauche. Interrogée là-dessus, Marine Le Pen en rit, sur RTL et LCI :

Faudrait se mettre d'accord !Je peux être tout en même temps, c'est sur !

Portera-t-elle plainte contre ceux qui qualifient son parti d'extrême-gauche ? "Oui, aussi", assure la présidente du FN.

> Olympe de Gouges au Panthéon ? Pourquoi pas

La présidente du Front national est plutôt favorable à la panthéonisation d'Olympes de Gouges. Mais pour des raisons qui sont rarement évoquées par le reste de la classe politique :

Olympe de Gouges, pourquoi pas. Vous savez que Olympe de Gouges, elle a cette caractéristique qu'elle a été la première à inventer l'affichage politique. C'est elle qui a eu l'idée de faire des affiches et de les coller sur les murs.

La présidente du FN avait plutôt proposé le nom de Nicole Mangin, une femme ayant combattu pendant la Grande guerre.

>> Vincent Peillon sur BFM TV

> "Le FN a un programme de haine"

Interrogé sur la montée du Front national, Vincent Peillon a estimé que le parti de Marine Le Pen a "un programme de haine" :

Aujourd'hui en France, ce climat qui consiste à considérer que le voisin est l'ennemi, que celui qui est d'une autre couleur est l'ennemi, celui qui est d'une autre religion est l'ennemi, c'est ça qu'ils vont exacerber.

Et quand vous êtes nationaliste au sens où l'est Marine Le Pen, demain ça sera la nation d'à côté. Ce qu'ils nous préparent c'est la guerre à l'intérieur, la guerre à l'extérieur.

C'est un programme de haine.

Du rab sur le Lab

PlusPlus