Sarkozy accueilli par des brassards noirs à La Réunion

Publié à 11h48, le 03 avril 2012 , Modifié à 12h06, le 03 avril 2012

Sarkozy accueilli par des brassards noirs à La Réunion
Nicolas Sarkozy à La Réunion en 2010 (Reuters)

Pas de colliers de fleurs pour Nicolas Sarkozy lors de son déplacement à La Réunion le 4 avril : une intersyndicale prévoit d’accueillir le Président-candidat à la couleur de brassards noirs, "symbole du deuil, symbole de la politique menée depuis cinq ans".

  1. "C'est le Président et son bilan que nous recevons"

    Sur clicanoo.re

    Trois syndicats proposent de se rassembler devant la préfecture de Saint-Denis à La Réunion pour la venue de Nicolas Sarkozy le 4 avril. La Fédération syndicale unitaire (FSU), le Syndicat alternatif des instituteurs et professeurs des écoles et la Confédération générale des travailleurs de La Réunion demandent à chacun de porter un brassard noir "pour dénoncer les dégâts causés dans les services publics".

    Ce n’est pas le candidat que nous recevons, c’est le Président avec son bilan.

    La FSU de la Réunion explique au Lab ses motivations :

    Nicolas Sarkozy doit savoir, au cas où il serait réélu, qu’une grande partie de la population n’est pas d’accord avec ses mesures. Mercredi nous allons marquer le deuil : le deuil des suppressions de postes, de la misère sociale, du chômage, d’une politique qui n’aide pas les plus démunis … Rien n’a été positif en 5 ans.

    A cause des dispositifs de sécurité, l’intersyndicale craint de ne pouvoir manifester. Nicolas Sarkozy devrait de toutes façons se rendre à l’opposé de la préfecture,  dans la ville de Saint-Pierre.

  2. La Réunion : ils y vont tous

    Sur lelab.europe1.fr

    François Hollande, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen ... L'île de la Réunion est un passage obligé pour les candidats à la présidentielle.

    Dans un précédent post, Le Lab décryptait les raisons de ne pas négliger l'outre-mer.

Du rab sur le Lab

PlusPlus