Candidature Sarkozy : on sort la boule de cristal !

Publié à 12h38, le 17 janvier 2012 , Modifié à 18h41, le 10 février 2012

Candidature Sarkozy : on sort la boule de cristal !
Nicolas Sarkozy à Cannes, le 2 novembre 2011. (Reuters)

Nicolas Sarkozy va-t-il se lancer dans la course à sa réélection le 15 février ? C'est ce que nous présentait Alba Ventura comme une "exclu" vendredi matin sur RTL. Thierry Guerrier, lui, sur Europe 1, prend le pari du 16 février. 

Au grand jeu des pronostics, si la première quinzaine de mars tient toujours la corde, il semble que la deuxième quinzaine de février soit plus probable.

Le Lab fait un point étape dans cette vraie course au scoop et précisera le calendrier présidentiel au fur et à mesure des informations et bruits de couloir sur le sujet...

  1. Ce que disent les médias

    Sur lejdd.fr

    • Pour Arnaud Leparmentier, journaliste du Monde accrédité à l'Elysée, ce sera le 15 février. Nicolas Sarkozy devrait se déclarer mercredi soir par une intervention télévisée. "Sauf changement", précise-t-il. 
    • Exclu RTL : Alba Ventura détiendrait "l’exclusivité" de l’annonce de la date du 15 février. Elle l’a annoncé ce vendredi 10 dans sa chronique matinale "Les carnets d’Alba". La forme de l’annonce est encore floue. Peut-être une annonce enregistrée pour un J.T de 20 heures. 
    • Europe 1 mise sur le 16 février : le 9 février, Thierry Guerrier parlait de bruits de couloirs évoquant le 16 février. Le journaliste "prend le pari"devant les auditeurs sur une annonce de campagne avant le 25 février. Il ajoute que le calendrier de Nicolas Sarkozy est prêt, que des meetings seraient déjà prévus (comme le 19 février à Marseille). Les choses s’accéléreraient donc du côté de l’UMP, pour mettre fin à cette attente qui commencerait à agacer sérieusement les militants. 
    • Le Figaro penche entre le 13 et le 19 février : plus prudent, le Figaro, après avoir consulté un stratège de la campagne du président sortant, donne une fourchette. Dans un article du 7 février, le journal anonce que la véritable entrée en campagne sera annoncée entre le 13 et le 19 février. Certains conseillers temporisent, et envisageant la possibilité que ce soit même la semaine suivante. 
    • Et d'après les informations du JDD, parues dans son édition du 15 janvier, le chef de l'État sera le dernier invité de l'émission Paroles de candidat, sur TF1, le 12 mars.
  2. Ce que dit Sarkozy lui-même

    Sur francetv.fr

    Dans l'interview accordée au Figaro Magazine ce vendredi, le chef de l'Etat n'apporte pas plus de précision quant à la date de son "rendez-vous avec les Français" qui "approche"...

    CITATION

    J'ai dit que le rendez-vous approchait : il approche. (...) Je remercie ceux de mes amis qui estiment que je devrais entrer en campagne plus tôt.

    Le 7 février, à la dernière question posée lors de son entretien avec la chancelière allemande, Nicolas Sarkozy est resté sur sa stratégie de campagne la plus tardive possible. 

    Le Président de la République a le devoir d'exercer ses responsabilités dans leur plénitude le plus longtemps possible. C'est ce qui s'est passé pour Jacques Chirac. C'est ce qui s'est passé pour François Mitterrand. C'est ce qui s'est passé pour tous mes prédecesseurs. 

    J'observe que ceux qui entouraient François Mitterrand à l'époque, lorsqu'il s'est déclaré au mois de mars, n'étaient pas choqués parce que c'était lui. 

    A ma connaissance, nous sommes au début du mois de février. Je regarde cette impatience, je continue à faire mon travail et le moment venu j'assumerai mon rendez-vous avec les Français.

    Le 29 janvier, face aux questions insistantes des journalistes, le chef de l'Etat avait déjà rappelé que le dépôt des candidatures avait pour date limite le 16 mars. Et par conséquent, qu'il n'y avait pas lieu de s'affoler jusqu'à cette date. Ceci laissant transparaître une candidature bien tardive pour l'actuel chef de l'Etat.
    Revoir le passage en question lors de l'intervention présidentielle

  3. Ce que dit son entourage

    Sur rtl.fr

    Dimanche 29 janvier, le Parisien révélait que, selon un conseiller du président à l'Elysée, Nicolas Sarkozy se déclarerait "entre fin février et mi-mars".

    Mardi 24 janvier, invité de Christophe Barbier sur i-Télé, Claude Guéant campe sur ses positions. La candidature de Nicolas Sarkozy serait "raisonnable" début mars… 
     

    Invité de RTL, mardi 17 janvier, le ministre de l'Intérieur, ancien secrétaire général de l'Élysée, s'était prononcé pour une entrée officielle en campagne relativement tardivement.

    Moi je trouve qu'il serait raisonnable qu'il présente une candidature au début de mars comme cela est souvent envisagé.

  4. Ce qu'on sait déjà

    Sur 20minutes.fr

    Bien qu'on ne sache pas encore si le président assistera à ce rassemblement, on sait que le secrétaire général de l'UMP souhaite de faire de cet événement une "grande réussite". 

    • Il a déjà un QG...

    ...et on sait désormais où. 592m2 dans les anciens locaux de la major du disque EMI, 18 rue de la Convention, dans le 15ème arrondissement de Paris. 20 Minutes, confirmant les informations du Monde, s'est rendu sur place pour constater que le batiment était en travaux. Des travaux surveillés par quatre vigiles. 

    • Le mail de Copé pour récolter des dons

    Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP signe un mail envoyé le 17 janvier à des sympathisants UMP pour sonner le top départ de la mobilisation militante.

    EXTRAIT de ce mail disponible par exemple sur le blog de @MipMip

    Grâce à vous , à l’aide que vous allez nous apporter aujourd’hui et dans les semaines qui viennent, grâce à vos dons, notre famille politique, conduite par Nicolas Sarkozy, pourra se battre sur tous les fronts afin de gagner la bataille.
    Oui, soutenir Nicolas Sarkozy, c’est lui donner, c’est nous donner les moyens de répondre aux attaques incessantes des socialistes en faisant un don *ICI* [Lien vers le site de l'UMP].

    Merci à @ErwanLescop et à Alan Jonas en commentaire de nous avoir averti sur ce message. Le Lab se construit avec vous !
     

    • Un livre 

    Nicolas Sarkozy prépare dans le plus grand secret un livre de campagne selon les informations du Parisien, confirmant celles du Figaro

    Le quotidien de droite évoque pudiquement une "mise à nu". Aujourd'hui en France titre plutôt sur une "tentation du mea culpa" après la soirée au Fouquet's, le yacht Paloma, le "casse toi pauv'con" et l'affaire de l'Epad. Notamment.
     

    EXTRAIT de l'article du Parisien

    Le discours de Grenoble de juillet 2010 sur les Roms, enfin, est perçu par beaucoup à droite comme une tache sombre sur le bilan. Il [Nicolas Sarkozy] a récemment avoué à un familier de l’Elysée qu’il regrettait certains passages de son allocution."C’est vrai, dans ce quinquennat, il y a eu des faiblesses, des erreurs, et à un moment il faudra le dire", achève un conseiller du Palais, qui refuse d’en dire plus.

    Selon notre blogueur Guy Birenbaum, ce livre pourrait avoir pour titre J'ai changé 5.
    Quant à la date de publication : "vers la mi-mars".

  5. Ce que croit savoir le PS

    Sur twitter.com

    Selon le tweet du 7 février du patron de l'Express Christophe Barbier et les informations du Parti socialiste, le chef de l'État se lancerait dans la course le 26 février à Bercy.

    Pour le PS, Nicolas Sarkozy se présentera le 26/02: le POPB [Palais Omnisport de Paris Bercy] aurait été réservé... Le président sera passé au salon de l'agriculture avant.

  6. Ce qu'en disent les Saints

    Sur lelab.europe1.fr

    Selon les informations du Figaro, Nicolas Sarkozy est gêné par les Saints. Oui, les Saints. Difficile de se lancer dans la course le jour de la Saint-Aimé ou de la Saint-Modeste, par exemple.

    >> Pour aller plus loin, Le Lab vous conseille la lecture du complot des Saints contre Sarkozy

  7. Ce que disent les Français

    Sur leJDD.fr

    Selon un récent sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, 49% des Français souhaitent que Nicolas Sarkozy se déclare candidat le plus vite possible.

    sondage_jdd

Du rab sur le Lab

PlusPlus