Ségolène Royal, exaspérée d’avoir été dédaignée par Hollande à l’ONU

Publié à 06h27, le 28 septembre 2012 , Modifié à 06h27, le 28 septembre 2012

Ségolène Royal, exaspérée d’avoir été dédaignée par Hollande à l’ONU
Ségolène Royal, à Paris, le 9 juillet 2012. (Maxppp)

ESQUIVE – Présents à l’ONU, mercredi à New York, en même temps, Ségolène Royal et François Hollande ne se sont pas croisés. Ce qui a eu le don d’exaspérer la présidente de la région Poitou-Charentes, d’après Le Figaro.

Comme le racontait le Lab, le mercredi 26, François Hollande a modifié son itinéraire pour pénétrer dans le quartier général de l'ONU afin de ne pas croiser son ancienne compagne, Ségolène Royal, présente, elle, en tant que vice-présidente de l’Internationale socialiste.  

Et c’est peu dire que Ségolène Royal n’a pas apprécié d’être dédaignée ainsi par son ancien compagnon devenu chef de l’Etat. "A présidence normal, relations normales", a-t-elle persifflé au Figaro (lien payant).

Et d’ajouter, énervée : 

Ça suffit, si cela avait été Martine Aubry ou Harlem Désir, il serait venu les saluer.

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus