Un enregistrement dévoile les véritables propos de Jean-Luc Mélenchon sur Pierre Moscovici

Publié à 07h03, le 25 mars 2013 , Modifié à 08h44, le 25 mars 2013

Un enregistrement dévoile les véritables propos de Jean-Luc Mélenchon sur Pierre Moscovici
Jean-Luc Mélenchon le 24 mars 2013

ON THE RECORD - C'est un enregistrement publié sur le site internet de l'hebdomadaire Politis, dimanche 24 mars, qui dévoile les mots vraiment prononcés par Jean-Luc Mélenchon, à l'origine d'une passe d'armes verbale par médias interposés depuis samedi 23 mars.

Réagissant aux propos de François Delapierre, qui rangeait Pierre Moscovici, au rang des "17 salopards", Jean-Luc Mélenchon a prononcé cette phrase :

C’est un comportement de quelqu’un qui ne pense plus en français… qui pense dans la langue de la finance internationale.

Une version légèrement différente de celle rapportée par l'AFP, qui affirmait que Jean-Luc Mélenchon avait estimé que Pierre Moscovici "ne pense pas français".

Edit : L'AFP a d'ailleurs diffusé une version corrigée de sa dépêche, ce lundi 25 mars, un peu après 8h du matin, dans laquelle elle diffuse la citation extraite de l'enregistrement de Politis, et explique : "Un débat a parcouru durant toute la journée de dimanche les réseaux sociaux sur la teneur précise des déclarations de M. Mélenchon, des internautes et des journalistes estimant que la version initialement diffusée par l'AFP [...] prêtait plus le flanc à l'accusation d'antisémitisme".

Après la vague d'indignation au sein du Parti socialiste, Jean-Luc Mélenchon avait démenti tout antisémitisme, affirmant que cette appréciation était "totalement politique". Un journaliste de Mediapart avait raconté, sur son blog, la "fabrique d'un buzz factice". 

Cette publication de l'enregistrement des propos de Jean-Luc Mélenchon a fait réagir le principal intéressé: Pierre Moscovici. Le ministre de l'économie a voulu clore la polémique sur Twitter :

J'adore le sens des nuances,mais c'est simple:je pense français ET en français,pas finance internationale NI dans la langue de celle ci

— Pierre Moscovici (@pierremoscovici) 24 mars 2013

Un peu avant, un socialiste s'est démarqué des propos indignés de ses camarades: Julien Dray. Il dénonce tout à la fois les commentateurs politiques, des "apprentis sorciers", et une polémique qui "tue le débat nécessaire" :

Traiter #Mélenchon d’antisémite, c’est imbécile et ça tue le débat nécessaire #PS#RéseauFDG#PG

— Julien Dray (@juliendray) 24 mars 2013

Il y a des commentateurs politiques qui sont des apprentis sorciers. #Mélenchon#PS#PG

— Julien Dray (@juliendray) 24 mars 2013

Chypre ce n’est pas un problème d’antisémitisme. #Mélenchon#PS#PG

— Julien Dray (@juliendray) 24 mars 2013

[Edit, 8h34 : ajout du correctif de l'AFP]

Du rab sur le Lab

PlusPlus