Un sénateur LR estime que François Hollande est "entouré de couilles molles qui refusent le débat avec Nicolas Sarkozy"

Publié à 16h23, le 04 février 2016 , Modifié à 19h13, le 04 février 2016

Un sénateur LR estime que François Hollande est "entouré de couilles molles qui refusent le débat avec Nicolas Sarkozy"
© Capture d'écran Twitter

Nicolas Sarkozy ne débattra finalement avec personne à Des Paroles et Des Actes, sur France 2 jeudi 4 février. Plusieurs noms de socialistes avaient pourtant été évoqués pour donner la réplique au patron de LR, d'Emmanuel Macron à Marisol Touraine. Jean-Marie Le Guen avait même accepté le challenge, avant de se retirer. Et de l'avis de certains dans le camp de l'ancien chef de l'État, tout cela n'est vraiment pas très courageux.

Ainsi le sénateur Les Républicains Pierre Charon, fidèle sarkozyste et habitué du *bon mot*, a-t-il une analyse bien tranchée quant à cette politique de la chaise vide. Sur Twitter ce jeudi, l'élu de Paris le dit donc sans détour :

Moi Président, je ne pensais pas être entouré de 'couilles molles' qui refusent le débat avec Nicolas Sarkozy.

 

Tout simplement.

Le doute subsiste quant au pourquoi de l'utilisation des guillemets autour de l'insulte "couilles molles". L'expression parlera en tous cas sûrement à Nicolas Sarkozy, qui se plaît à affubler ses adversaires de ce charmant qualificatif, qu'il s'agisse de François Hollande ou d'Alain Juppé.





[Edit 19h10]

Dans un autre style, Valérie Pécresse a également critiqué le manque de courage des non-contradicteurs de Nicolas Sarkozy. Sur iTélé, la présidente (LR) de la région Île-de-France a glissé, tout sourire :

 

Si j'étais taquine, je dirais que c'est plus facile d'être antisarkozyste tout seul devant sa télé qu'en face-à-face avec Nicolas Sarkozy.

Du rab sur le Lab

PlusPlus