"Une ambition intime" : l'entourage de Benoît Hamon fustige les "méthodes de Buisson" de Karine Le Marchand

Publié à 15h55, le 22 octobre 2016 , Modifié à 16h36, le 22 octobre 2016

"Une ambition intime" : l'entourage de Benoît Hamon fustige les "méthodes de Buisson" de Karine Le Marchand
Karine Le Marchand et Benoît Hamon © Montage via AFP

BONNE AMBIANCE – Benoît Hamon ne participera pas à l'émission de Karine Le Marchand Une ambition intime. Pourquoi ? Parce que "ce format ne correspond simplement pas à ma vision de la politique", a déjà répondu l'ancien ministre de l'Éducation nationale  dans un communiqué publié lundi 17 octobre sur Facebook.

Mais de l'autre côté, on a une tout autre version. Selon Le Parisien du 21 octobre citant la production, l’ancien ministre de l’Éducation nationale, "à fond dans le truc lors de la discussion de travail", a refusé à cause du poste qu’occupe son épouse à la direction de LVMH… "On a bien compris que ça lui posait problème en tant que candidat de la gauche du PS", dit-on de manière anonyme.

On croyait l'affrontement entre Karine Le Marchand et Benoît Hamon terminé. Eh bien non… Franck Chaumont, le conseiller média de l'ex-ministre, remet une pièce dans la machine ce samedi 22 octobre. Dans Le Point, il dément les accusations formulées par la production dans Le Parisien - et en profite pour attaquer la présentatrice :

"

Cette insinuation est scandaleuse ! […] On a compris depuis que notre conversation a été enregistrée par Karine Le Marchandà notre insupar les téléphones posés sur la table. C'est une méthode à la Patrick Buisson !

 

"

Et voilà Karine Le Marchand comparée à l'ancien conseiller occulte de Nicolas Sarkozy qui avait, entre autres choses, enregistré de nombreuses conversations qu'il avaient eues avec le président de la République de l'époque. Notons tout de même qu'enregistrer une conversation avec un téléphone posé sur une table est cependant *un peu* moins discret qu'avec un dictaphone discrètement allumé dans la poche... 

De fait, la présentatrice de M6 et le député socialiste se sont rencontrés le 10 octobre dans un café parisien. C'est donc cette rencontre qui, selon Franck Chaumont, a été enregistrée. Il aura fallu une semaine à Benoît Hamon pour finalement décliner l'invitation. L'élu restait malgré tout de participer afin de combler un "retard de notoriété, notamment auprès des femmes", avait-il dit au Parisien. Le 17 octobre, finalement, son équipe contacte Karine Le Marchand pour lui signifier son refus. Toujours dans Le Point, Franck Chaumont ajoute :

"

Karine Le Marchand est simplement blessée dans son ego. Quand j'ai annoncé à son assistant que nous ne participerions pas à son émission, il m'a répondu : 'On ne met pas un vent à la présentatrice préférée des Français'. Tout est dit.

 

"

Benoît Hamon ne participera donc pas à Une ambition intime. "Verser une larme ou révéler une part choisie de mon intimité ne diraient rien de ma capacité à entendre les préoccupations des Français et d’y répondre. Ce chemin, celui de la sobriété, n’est pas celui de la facilité, mais il correspond à mes convictions profondes", a-t-il encore écrit sur Facebook. Le candidat à la primaire de la gauche a visiblement peu goûté le premier numéro de l'émission, numéro dans lequel on avait pu voir Nicolas Sarkozy parler de ses multiples Amours, Arnaud Montebourg raconter ses vacances à la ferme, Bruno Le Maire essuyer une larme à l'évocation de sa femme ou encore Marine Le Pen  expliquer à quel point elle adore le jardinage...

Du rab sur le Lab

PlusPlus