Valérie Pécresse opposée au congé parental du gouvernement: "Pensez-vous que le plus grand nombre de pères ont envie de changer des couches ?"

Publié à 12h23, le 09 juillet 2013 , Modifié à 19h34, le 09 juillet 2013

Valérie Pécresse opposée au congé parental du gouvernement: "Pensez-vous que le plus grand nombre de pères ont envie de changer des couches ?"
A l'Assemblée, le 25 juin 2013 (Maxppp).

Selon Valérie Pécresse, le projet de loi sur le congé paternité manque de "pragmatisme". Dans une interview donnée au Journal des Femmes, et publiée le 2 juillet, la députée UMP des Yvelines, explique pourquoi les pères de famille ne trouveront aucune utilité à prendre six mois de congés après la naissance de leur enfant.  

Pour quelle raison ? Valérie Pécresse y répond d'abord par une question :

Pensez-vous que le plus grand nombre sont les pères qui ont envie de changer des couches ?

Aux hommes incomberaient donc des tâches plus sérieuses. Mais les pères de famille auront beau vouloir changer les couches de leur enfant, cela serait mal vu, selon Valérie Pécresse :

Il faut certes inciter les pères à prendre un congé mais ils le prendront d'autant plus volontiers avec un enfant un peu plus âgé, et cela sera socialement mieux vécu par les entreprises de voir les pères s'impliquer dans des problèmes un peu plus compliqués.

Plus compliqués que le changement de couches, donc. Valérie Pécresse développpe :

Il sera aussi mieux toléré en entreprise qu'un père de famille prenne six mois de congé car son enfant est en crise d'adolescence, plutôt que six mois car il n'a pas de solution de garde durant la petite enfance.

Valérie Pécresse affirme ensuite que les pères sont une "figure d'autorité". Une vision de la famille archaïque selon des proches de la ministre en charge du projet de loi.

Notamment Jonathan Debauve et Maxime Ruszniewski, qui se moquent sur Twitter :

"Les pères sont une figure d'autorité". "Pensez-vous qu'ils souhaitent changer les couches?"@vpecresse UMP, modernité ! @journalDfemmes

— Maxime Ruszniewski (@MaximeBryner) July 9, 2013

.@vpecresse : "inciter les pères à prendre un congé avec un enfant un peu plus âgé sera socialement mieux vécu par les entreprises"#OMG

— Jonathan Debauve (@jdebauve) July 9, 2013

La ministre du Logement Cécile Duflot réagit elle aussi. Elle se dit "dégoûtée" par la vision de la famille de Valérie Pécresse : 

Donc une femme @vpecresse rabaisse les femmes (et les hommes) qui changent des couches et dit qu'il y a des pbs plus compliqués #dégoutée

— Cécile Duflot (@CecileDuflot) July 9, 2013

Surprise par la polémique née sur Twitter, Valérie Pécresse assure le service après-vente sur le réseau social, en répondant aux critiques. Elle précise qu'elle n'est pas opposée à l'idée de congé pour les pères, mais milite bien pour la possibilité de le prendre à tout moment de l'enfance de son enfant :

.@jdebauve Je pense que si on veut vraiment que davantage de pères prennent un congé parental il faut l'ouvrir à tous les âges de l'enfant

— Valérie Pécresse (@vpecresse) July 9, 2013

Edit 12h44 : Ajout réactions Valérie Pécresse et Cécile Duflot 

[Mise à jour 19H30] Catherine Coutelle, députée socialiste de la Vienne rédige un communiqué outré dans lequel on peut lire : 

Cette vision archaïque et rétrograde de la famille qui réserve aux femmes les tâches domestiques et aux hommes les tâches plus valorisées est intolérable.

"Les propos de Valérie Pécresse contribuent à renforcer les inégalités et stéréotypes sexistes", écrit aussi celle qui est présidente de la Délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus