Victoire de Hollande à la primaire PS : merci qui?

Publié à 14h30, le 17 octobre 2011 , Modifié à 10h17, le 18 octobre 2011

Victoire de Hollande à la primaire PS : merci qui?

La détermination et les qualités de François Hollande ne sont pas les seules raisons de sa désignation comme candidat socialiste pour l'élection présidentielle de 2012. Du désistement de Jospin à l'affaire du Sofitel, le nouveau champion du PS peut remercier de nombreuses personnes. Le Lab en fait la liste.

  1. Merci Pierre Dukan

    Sur sante.lefigaro.fr

    Depuis cette Une de Paris Match en mars 2005, François Hollande s'est métamorphosé. Il a perdu une bonne quinzaine de kilos.

    Comme des millions de personnes, Kate Middleton et Johnny Hallyday, il a suivi le régime hyperproteïné de Pierre Dukan.

    Lors d'un procès en diffamation intenté par Pierre Dukan contre un pourfendeur de son régime, l'avocat de la défense a même lancé "Alertez François Hollande !"

  2. Merci Nafissatou Diallo

    Sur leJDD.fr

    François Hollande aurait certainement été balayé par DSK sans l'affaire du Sofitel.

    • Le 22 mai dernier, le JDD était aux côtés de celui qui était alors l'outsider de la primaire, dont il devient cette semaine-là le favori.
    • Dimanche soir, sur Twitter, les résultats à peine connus, des centaines de messages plus ou moins graveleux (comme ce faux compte retweeté massivement) ont accompagné la victoire de François Hollande sur le thème "Il peut remercier Nafissatou Diallo sans qui il ne serait pas là".
  3. Merci aux Chirac

    Sur limousin.france3.fr

    La solidarité correzienne dépasse les clivages politiques. Dans sa course vers l'Elysée, François Hollande peut compter sur la bienveillance du couple Chirac.

    • Sénilité ou liberté de parole d'un vieux lion de la politique? Le soutien de Jacques Chirac à François Hollande a fait couler beaucoup d'encre en juin dernier.
    • Dans le livre La reine mère (éditions du Moment), la biographie de Bernadette Chirac, celle-ci se dit elle aussi sous le charme du candidat socialiste.

     Extrait publié dans Le Point le 17 septembre dernier 

    François Hollande est un homme très sympathique, très courtois, qui a le sens du service public, qui est à l'écoute. C'est une qualité essentielle chez un homme politique.

  4. Merci Lionel Jospin

    Sur tempsreel.nouvelobs.com

    Lionel Jospin et François Hollande ont une relation complexe. Mais l'un a laissé la place à l'autre. Après l'élimination de Lionel Jospin au premier tour de l'élection présidentielle de 2002, François Hollande a repris un PS laissé à l'abandon par son chef naturel. 

    J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conclusions en me retirant de la vie politique après la fin de l'élection présidentielle.

    Lionel Jopsin, le 21 avril 2002.

  5. Merci aux rivaux

    Souvent brocardé pour sa "stratégie de l'édredon", François Hollande n'a pas rendu les coups. Et au final, il s'est imposé en rassembleur de son camp.

    • Merci Martine Aubry. Sa principale rivale a frappé fort contre celui qu'elle considérait comme l'incarnation de la "gauche molle". François Hollande n'a perdu ni ses nerfs, ni son avance dans les sondages. Pour beaucoup, la stratégie de l'agression s'est retournée contre la maire de Lille.
    • Merci Arnaud Montebourg. Malgré son engagement de ne pas passer de consigne de vote, le troisième homme de la primaire s'est clairement positionné "à titre personnel" en faveur de François Hollande. D'autant plus appréciable que le positionnement politique d'Arnaud Montebourg penche du côté de Martine Aubry.
  6. Merci les médias

    Sur arretsurimages.net

    Depuis un an, François Hollande s'est démultiplié dans les médias comme l'analysait déjà en janvier dernier, le site Arrêts sur Image. 

    • Un raz-de-marée médiatique qui a commencé le 17 janvier, dans le baromètre Ipsos-Le Point, premier sondage où il a dépassé Dominique Strauss-Kahn chez les sympathisants de gauche. Le Monde lui consacrait alors un article intitulé "Fini de rire!" (lien payant).
    • Au début de l'année, celui qui n'était pas encore candidat a d'abord accordé une longue interview à Libération. Puis, progressivement, la plupart des médias français ont couvert sa campagne. Une couverture qui s'est évidemment intensifiée à mesure que l'outsider se muait en favori de la primaire socialiste.

    <img src="http://www.relay.com/Covers/BigPopup/23048.jpg?r=4537008" alt="" width="100%" height="603" />

    • Une omniprésence médiatique qui a irrité ses rivaux. En arrivant à Solférino dimanche soir, Martine Aubry battue a ainsi lancé aux journalistes : 

    Ah si vous aviez été aussi nombreux pour suivre ma campagne...

  7. Et pour vous, qui François Hollande doit-il remercier ?

    Ce sujet se construit avec vous. Selon vous, qui François Hollande doit-il remercier ? Envoyez-nous vos suggestions en commentaire, nous réactualiserons ce sujet avec vos contributions.

Du rab sur le Lab

PlusPlus