VIDÉO - Pierre Laurent découvre en direct qu’un député communiste emploie son épouse comme assistante parlementaire

Publié à 12h49, le 27 janvier 2017 , Modifié à 13h50, le 27 janvier 2017

VIDÉO - Pierre Laurent découvre en direct qu’un député communiste emploie son épouse comme assistante parlementaire
Pierre Laurent était l'invité de franceinfo : vendredi 27 janvier. © Capture d'écran france info :

MALAISE - C’est tout le problème de la probité : s’en recouvrir ne fait pas de vous un saint. François Fillon, qui pour mieux attaquer Nicolas Sarkozy durant la primaire de la droite, avait fait de de l’honnêteté en politique un des ses chevaux de bataille, est en train de le découvrir : la publication par Le Canard Enchaîné, mercredi 25 janvier, d’un article sur le supposé emploi fictif de son épouse Pénélope comme assistante parlementaire, écorne quelque peu son image d’homme intègre.

L’angle est tout trouvé pour les adversaires du candidat LR à la présidentielle. Pensez donc : l’auto-proclamé candidat de l'honnêteté qui se fait rattraper par la brigade. C’en serait presque trop beau pour être vrai. Invité de franceinfo: ce vendredi 27 janvier, le secrétaire national du Parti communiste français Pierre Laurent ne mâche donc pas ses mots. "J’ai regardé avec consternation les explications de François Fillon", lance-t-il d’emblée, évoquant les mots de l’ancien Premier ministre la veille sur TF1. Et il propose, comme Manuel Valls et Benoît Hamon, qu’un parlementaire ne puisse pas employer quelqu’un de sa famille, comme c’est le cas au Parlement européen. Sauf que… :

"

- Pierre Laurent : Ça devrait être le bon sens que, quand on est parlementaire, on n’embauche pas quelqu’un de sa famille comme assistant parlementaire.



- Guy Birenbaum : Ça existe chez vous ?



- Pierre Laurent : Non, ça n’existe pas.



- Guy Birenbaum : Si si, ça existe. Monsieur Carvalho, sa femme, sa conjointe, attachée parlementaire à la permanence et en partie à l’Assemblée nationale. J’étais à l’instant sur le site de la Haute autorité pour la transparence.



- Pierre Laurent : Eh bien moi je ne suis pas favorable à cela.



"

Un échange à retrouver ci-dessous en vidéo :



Arroseur-arrosé, cela vous rappelle une histoire connue ? Car c’est exactement ce qu’il vient d’arriver à Pierre Laurent. Tout occupé à critiquer François FIllon sur le fait qu’il a employé sa femme - ce qui est tout à fait légal - comme assistante parlementaire, le secrétaire nationale du PCF a oublié de regarder si d’autres, dans son camp, ne faisaient pas la même chose.

Comme l’a donc noté le journaliste de franceinfo: Guy Birenbaum, le député communiste de l’Oise Patrice Carvalho a embauché sa conjointe comme assistante parlementaire. Cela est tout à fait légal et cela est même consultable sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Voici un extrait de la déclaration d’intérêts et d’activités déposée par Patrice Carvalho auprès de la HATVP en 2014 : 



Pierre Laurent qui lui, en tant que sénateur de Paris, n’a pas employé un de ses proches comme assistant, semble découvrir la situation de Patrice Carvalho. "Puisque que c’est pas le bon sens et que ces pratiques existent assez largement parmi les parlementaires, eh bien il faut changer le règlement et il faut l’interdire", assure le communiste, ajoutant que selon lui, les élus doivent "cette transparence aux électeurs". Un "bon sens" que n’a donc apparemment pas suivi Patrice Carvalho. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus