Alain Lamassoure, tête de liste en Ile-de-France, estime avoir "sauvé l'honneur" de l'UMP

Publié à 15h12, le 26 mai 2014 , Modifié à 16h06, le 26 mai 2014

Alain Lamassoure, tête de liste en Ile-de-France, estime avoir "sauvé l'honneur" de l'UMP
Maxppp.

ET MOI ET MOI ET MOI - Les Européennes, une claque pour le PS et l'UMP ? Certains trouvent tout de même moyen de se réjouir. Après la candidate socialiste qui tweete une photo d'elle-même faisant le V de la victoire, après Nadine Morano qui se félicite d'enregistrer le meilleur score de l'UMP en métropole, voici venu le candidat qui estime avoir "sauvé l'honneur" de son parti. Rien que ça.

Alain Lamassoure, tête de liste UMP en Ile-de-France, qui a obtenu 21,7% des voix, arrivé devant le FN, à 17%. Invité du journal de 13 heures sur France Inter, l'eurodéputé UMP déclare ceci :

On parlait d'honneur, je peux considérer que j'ai sauvé l'honneur de l'UMP, en Ile-de-France avec mes colistiers. 

Alain Lamassoure se lance ensuite dans une séance d'autocritique et tente d'expliquer pourquoi l'UMP fait un si mauvais score :

Il y a deux erreurs qui ont été commises par l'UMP. La première c'est de ne pas avoir eu un projet européen suffisamment clair. Faute d'organisation, et c'est le deuxième défaut, l'UMP a essayé il y a deux ans, une transition démocratique. En élisant ses dirigeants au suffrage universel des militants. Ça n'a pas marché, il faut achever maintenant cette transition démocratique.

Et Alain Lamassoure d'enfoncer le clou en estimant que les élections municipales n'étaient que "36 000 élections locales" et qu'il ne faut pas considérer la victoire de l'UMP en mars dernier comme la victoire de son parti au plan national. Une manière de dire que Jean-François Copé n'est plus légitime à la tête du parti ? Alain Lamassoure assure ne pas vouloir s'occuper de "questions de personnes".

Du rab sur le Lab

PlusPlus