Après le pacte de responsabilité, l'UMP Frédéric Lefebvre votera la loi Macron

Publié à 13h51, le 31 décembre 2014 , Modifié à 13h51, le 31 décembre 2014

Après le pacte de responsabilité, l'UMP Frédéric Lefebvre votera la loi Macron
Frédéric Lefebvre © ERIC FEFERBERG / AFP

Voilà qui ne va pas arranger les affaires de Frédéric Lefebvre à l'UMP. Après avoir voté pour le pacte de responsabilité en avril 2014, le député des Français de l'étranger s'apprête à voter pour la loi Macron, présentée à l'Assemblée en janvier.

Frédéric Lefebvre l'a annoncé au cours d'une tribune publiée dans l'Opinion mardi 30 décembre. Il l'écrit sans détour :

"

Enrichissons la loi au lieu de la combattre. Demain je voterai le projet de loi Macron. Après avoir essayé de l'amender... Dans un esprit très constructif. Parce qu'il va dans le bon sens... D'autant que sur nombre de points ce sont nos propres propositions.

"

Et hop ! Non content d'annoncer qu'il votera en faveur d'un texte de la majorité, l'élu de l'opposition renvoie son camp à son propre bilan. Le texte ne va pas assez loin sur le travail du dimanche ? "Mais c'est plus que nous n'en avions donné à l'époque, empêtrés dans nos contradictions du moment !", rétorque Frédéric Lefebvre. Il ajoute :

"

Quand un texte proposé par la gauche me semble bon pour le pays, je le vote. C'est du bon sens. Même s'il faudrait aller plus loin pour être pleinement efficace.

"

Et ne lui dite pas que sa position fait le jeu de Marine Le Pen, elle qui fustige à l'envi ce qu'elle nomme "l'UMPS". "On nous rétorque que le FN se nourrit de l'UMPS, que s'unir entre droite et gauche sur tel ou tel sujet fera le lit du Front national, que les Français n'accepteront pas que des hommes politiques se mettent d'accord entre eux. Cette analyse est dénuée de fondement. Je pense tout l'inverse de ce jugement à courte vue", avance le député.

Il n'est d'ailleurs pas le seul, rue de Vaugirard, à avoir déclaré qu'il votera pour la loi Macron. Mi-décembre, l'ancien candidat à la présidence de l'UMP Hervé Martion a lui-aussi annoncé qu'il voter pour ce texte. "Cette loi, l’UMP aurait dû la faire. Ce n’est pas parce qu’elle n’est pas aussi ambitieuse qu’on le souhaiterait qu’on doit jeter le bébé avec l’eau du bain", avait-il déclaré au Monde

Du rab sur le Lab

PlusPlus