Après un tweet justifiant la lapidation des femmes, la fédération FN du 93 demande l’exclusion de Maxence Buttey, élu FN converti à l’Islam

Publié à 16h12, le 14 février 2015 , Modifié à 18h03, le 14 février 2015

Après un tweet justifiant la lapidation des femmes, la fédération FN du 93 demande l’exclusion de Maxence Buttey, élu FN converti à l’Islam

Fin 2014, Maxence Buttey avait fait beaucoup parler de lui. Elu FN de Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis converti à l’islam, il avait partagé une vidéo jugée "prosélyte" par le parti frontiste. Sanctionné en décembre, sa réintégration avait divisé le parti de Marine Le Pen.

Ce samedi 14 février, la fédération FN de Seine-Saint-Denis publie un communiqué dans lequel elle demande l’exclusion de Maxence Buttey. "Convoqué le 31 octobre dernier en Commission des conflits pour des faits de prosélytisme religieux, Maxence Buttey avait confirmé, devant le Bureau exécutif, son engagement comme élu municipal du Front National à défendre les valeurs républicaines et les idées de son mouvement, notamment la lutte contre le communautarisme et la promotion de la laïcité", écrivent d’abord les responsables FN du 93. Qui ajoutent :

Malgré ce rappel statutaire à ses devoirs et la seconde chance qui lui avait alors été donnée, des propos publics de l’intéressé ont tout récemment fait l’objet d’un signalement à la Direction départementale du FN.

En cause, un tweet "sur la lapidation des femmes" que la fédération juge "particulièrement choquant" et qui "ne peut être accepté au Front national". Précisant que "la fédération Front national de Seine-Saint-Denis ne saurait tolérer que de tels propos, douteux et inadmissibles, soient proférés en son sein", ils demandent donc son "exclusion immédiate et définitive" :

Jordan Bardella, Secrétaire départemental de la Seine-Saint-Denis, a demandé l’exclusion immédiate et définitive de Maxence Buttey, Conseiller municipal FN de Noisy-le-Grand.

Du rab sur le Lab

PlusPlus