L'élu FN converti à l'islam, Maxence Buttey, a finalement été sanctionné

Publié à 07h43, le 09 décembre 2014 , Modifié à 07h49, le 09 décembre 2014

L'élu FN converti à l'islam, Maxence Buttey, a finalement été sanctionné
Profil Facebook de Maxence Buttey © Facebook

Finalement, il y aura bien eu sanction. Après moult rebondissements, Maxence Buttey, ce jeune élu frontiste converti à l'islam et accusé de prosélytisme, s'est vu retirer ses fonctions de responsable de circonscription. Il reste cependant encarté FN à la mairie de Noisy-le-Grand.

Selon Le Point, Maxence Buttey a ainsi été radié de la liste des cadres départementaux du parti par un simple mail le 5 décembre, "après un simulacre de vote, sans possibilité de faire valoir son point de vue", écrit l'hebdomadaire. 

Accusé d'avoir envoyé une vidéo sur le Coran jugée prosélyte aux cadres de son parti, Maxence Buttey avait tout d'abord été suspendu par le FN avant d'être réintégré avec un simple rappel à ses devoirs. Une réintégration loin de satisfaire tout le monde au parti frontiste, à l'image de Marion Maréchal-Le Pen qui n'a pas hésité à faire connaître publiquement son désaccord.

Le 18 novembre sur BFMTV, celle qui est arrivée en tête de l'élection au comité central du parti reprochait ainsi au jeune homme d'être allé "courir sur le plateau de Canal + pour expliquer pourquoi il s'était converti, et pourquoi l'islam était merveilleux et en cohérence avec le Front national". "Il s'est bien moqué de nous", estimait-elle avant de demander qu'il soit soit suspendu de ses fonctions au FN. C'est désormais chose faite.

Du rab sur le Lab

PlusPlus