Bruno Le Roux demande aux médias de ne plus "abriter" les propos d'Éric Zemmour

Publié à 19h17, le 16 décembre 2014 , Modifié à 19h17, le 16 décembre 2014

Bruno Le Roux demande aux médias de ne plus "abriter" les propos d'Éric Zemmour
Éric Zemmour et Bruno Le Roux © Montage via Maxppp et Reuters
Image Sylvain Chazot


Le discours sur l'immigration de François Hollande, lundi 15 décembre, se voulait "une réponse à Le Pen, à Zemmour", selon un proche du chef de l'État. Bruno Le Roux s'inscrit donc dans les pas présidentiels, ce mardi 16 décembre. Le chef du groupe PS à l'Assemblée le fait par communiqué dans lequel il dézingue Éric Zemmour et notamment son interview au journal italien le Corriere della Sera, une interview "honteuse" selon le député PS

Bruno Le Roux demande donc aux médias de ne plus inviter - ou faire travailler - Éric Zemmour, qui est employé par RTL, Le Figaro et i>Télé. Le chef de file des députés PS écrit :

Il est temps que les plateaux télé et les colonnes des journaux cessent d’abriter de tels propos. L’islamophobie est un racisme qui ne doit plus avoir pignon sur rue dans la République.

Pour justifier sa demande, Bruno Le Roux évoque donc sur cette interview au Corriere della Sera, entretien livré sur un plateau par Jean-Luc Mélenchon. Dans cet échange, le polémiste revient sur sa théorie du remplacement des "musulmans par les Français" dans certains quartiers et répond à cette question du journaliste : "suggérez-vous de déporter 5 millions de musulmans français ?"

Réponse d'Éric Zemmour : "Je sais, c'est irréaliste mais l'Histoire est surprenante. Qui aurait dit en 1940 que un million de pieds-noirs, vingt ans plus tard, seraient partis d'Algérie pour revenir en France ?"

Bruno Le Roux ne prend aucun gant pour critiquer cette interview. Il écrit :

Jamais depuis la guerre, un personnage public n’avait osé suggérer de déporter nos millions de compatriotes de confession musulmane. Jamais n’avait été théorisée une telle haine, une telle négation de leur appartenance à la communauté nationale. 

On comprend mieux les tentatives de M. Zemmour pour réhabiliter le régime de Vichy. C’est dans sa politique raciste et discriminatoire qu’il puise son inspiration.

Des mots forts et une référence au livre d'Éric Zemmour Le Suicide français dans lequel il estime que le régime de Vichy, grâce à la collaboration avec l'Allemagne nazie, aurait sauvé 75% des juifs de France.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve rejoint Bruno Le Roux dans la lutte contre Éric Zemmour. Mardi 16 décembre, il a livré plusieurs messages sur Twitter où il attaque frontalement le polémiste :



Du rab sur le Lab

PlusPlus