Cécile Duflot veut "remettre à l'ordre du jour" le droit de vote des étrangers après les municipales

Publié à 09h40, le 28 mars 2014 , Modifié à 09h40, le 28 mars 2014

Cécile Duflot veut "remettre à l'ordre du jour" le droit de vote des étrangers après les municipales
Cécile Duflot sur Europe 1 le 27 mars 2014 (images Europe 1)

AUX URNES - Elle dit avoir le "cœur serré" à chaque fois qu'elle rencontre un étranger non communautaire, en France depuis des années, et dans l'impossibilité de voter pour son maire. Invitée d'Europe 1 ce 28 mars, Cécile Duflot a redemandé à François Hollande d'appliquer sa promesse de campagne en mettant en œuvre le droit de vote des étrangers aux élections municipales, une fois cette échéance de 2014 passée :

"

Moi qui ai fait campagne d’arrache-pied ces dernières semaines, je peux vous dire que ça me sert le cœur quand des gens à qui je distribue un tract ou à qui je parle de la vie politique locale me disent "vous savez, ça fait 35 ans que j’habite ici mais j’ai pas le droit de voter".
Il faut que, comme cela avait été promis, et comme le président de la République l’avait annoncé, on puisse remettre ce dossier à l’ordre du jour après les municipales, comme ça personne n’aura de crainte sur l’instrumentalisation.

"

François Hollande avaitrelancé la perspective d'une loi sur le vote des étrangers le 16 mai lors de sa grande conférence de presse :

"

Après les élections municipales, comme cela il n'y aura plus d'enjeu, il sera soumis au Parlement et le Parlement en fera l'adoption s'il le souhaite.

"

La ministre de l’Écologie n'encourage en revanche pas la démarche du porte-parole d'Europe écologie-Les Verts, Julien Bayou, qui a incité les militants à faire des selfies, si possible dans l'isoloir, dimanche 30 mars, "en compagnie d'un étranger non communautaire". Puis de diffuser la photo sur les réseaux avec les hashtags #Selfisoloir et #Droitdevotepourtous. Or, il est non seulement interdit de se rendre à plusieurs dans un isoloir, mais il est également fortement déconseillé de s'y prendre en photo.

D'où la réponse de Cécile Duflot :

"

Non, d’abord je ne fais pas de selfie dans l’isoloir. Je pense que c’est un clin d’œil de julien bayou.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus