Municipales : les selfies ne "sont pas recommandés" dans l’isoloir, dit le ministère de l’Intérieur

Publié à 07h10, le 21 mars 2014 , Modifié à 07h10, le 21 mars 2014

Municipales : les selfies ne "sont pas recommandés" dans l’isoloir, dit le ministère de l’Intérieur
© Maxppp.

La mode est au selfie. Chez les quidams comme chez les politiques (François Hollande, Jean-Marc Ayrault ou encore Cécile Duflot l’ont démontré). Lors des élections présidentielles et législatives de 2012, de nombreuses photos d’internautes dans l’isoloir avaient fleuri. Une tendance confirmée ce mercredi aux Pays-Bas pour leurs propres municipales, autorisée par le ministre de l’Intérieur himself.

En France, la place Beauvau, contactée par Metronews, a souligné que les selfies n’étaient pas "appréhendés par le code électoral" mais tout en précisant que "le scrutin est secret" et la loi concernant "le trouble à l'ordre public".

Et le ministère de l’Intérieur d’ajouter :

"

Si le 'selfie' n'est pas en lui-même source de trouble à l'ordre public, il n'apparaît pas recommandé de le faire car le simple fait de le faire et a fortiori de le publier peut générer un soupçon sur l'indépendance de l'électeur quant à son vote. En effet, rien ne peut garantir que cette publication n'ait été exigée, notamment par des pressions.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus