Christine Boutin dénonce l'arrivée "d'Augustin Legrand" des Don Quichotte au FN ... et s'emmêle les pinceaux

Publié à 10h26, le 02 février 2015 , Modifié à 10h51, le 02 février 2015

Christine Boutin dénonce l'arrivée "d'Augustin Legrand" des Don Quichotte au FN ... et s'emmêle les pinceaux
Christine Boutin et les deux comptes Twitter d'Augustin et Aurélien Legrand. © AFP et Twitter

#APEUPRÈS -  Il partage son patronyme et leurs prénoms se ressemblent. Il n'en fallait pas plus pour mettre Christine Boutin dans l'erreur. La présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate s'est fendue d'un tweet ce 2 février pour dénoncer l'arrivée d'un certain "Augustin Legrand" à la communication de Marine Le Pen. Augustin Legrand, notamment cofondateur de l'association Les enfants de Don Quichotte, militant pour le droit au logement et conseiller régional écolo d'Ile-de-France.

Or, ce monsieur n'a rien à voir avec le Front national. Sans doute Christine Boutin voulait-elle parler d'Aurélien Legrand. Ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Comme le Lab le racontait ici, Aurélien Legrand a participé au lancement du NPA en 2009. Il a quitté le parti en 2010 et a rejoint le FN en 2013. Il n'est pas la plume de Marine Le Pen mais de Wallerrand de Saint-Just, représentant du FN à Paris.

Quant à Augustin Legrand, Christine Boutin le connait un minimum. En 2007, celle qui était ministre du Logement lui avait proposé un poste de chargé de mission pour la mise en œuvre du Plan grand froid. Poste alors refusé par le militant. Aux dernières nouvelles, ce dernier n'est pas passé au FN.

L'ancienne ministre n'en est pas à sa première bourde. Souvenez-vous en février 2014 lorsqu'elle avait très sérieusement cité une fausse information du Gorafi, site web parodique.

[Edit 10h35]Qu'importe l'identité, la démonstration est la même, réagit en substance Christine Boutin à l'article du Lab. Voulant au final souligner la "gauchisation" du Front national, Christine Boutin estime que l'exemple d'Aurélien Legrand, ex-NPA, est tout aussi pertinent que celui, erroné, d'Augustin Legrand :

Du rab sur le Lab

PlusPlus