Hervé Mariton compare lui-même les propositions des candidats à la présidence de l'UMP

Publié à 20h14, le 21 octobre 2014 , Modifié à 20h17, le 21 octobre 2014

Hervé Mariton compare lui-même les propositions des candidats à la présidence de l'UMP
Hervé Mariton © Vincent Isore/IP3

ON N'EST JAMAIS MIEUX SERVI... - Il n'y aura pas de débat public entre Hervé Mariton, Bruno Le Maire et Nicolas Sarkozy, tous trois candidats à la présidence de l'UMP. Mais le premier des trois n'entend pas se contenter des meetings que chacun tient de son côté. Le député de la Drôme a pris les choses en main et établi lui-même un comparatif des propositions des trois hommes. Un document qu'il a présenté mardi 21 octobre, comme le rapporte LCP.

D'après Hervé Mariton lui-même, Nicolas Sarkozy ne serait "pas très enthousiaste à l'idée de débattre avec Ducon et Durien". Mais il ne lâchera rien : il veut "faire vivre le débat au sein du parti". Une dizaine de ses soutiens parlementaires étaient présents à ses côtés mardi, à l'Assemblée, pour la présentation de son comparatif, élaboré par les équipes du candidat et intitulé "Présidence de l'UMP : comparons les propositions de fond !"

Voici ce que dit la première page :

L'absence de débat [...] oblige à trouver d'autres vecteurs pour comparer les propositions des uns et des autres. Ce document synthétise les principales propositions [des candidats] à partir de leurs propositions respectives depuis la dernière élection présidentielle. À défaut de propositions précises, les orientations données par les candidats sur certains sujets sont reprises en italique. En ce qui concerne Nicolas Sarkozy, les propositions qu'il a portées lors de la dernière élection présidentielle seront également reprises dans les cas où il n'a pas fait de nouvelles propositions depuis. [...] Nous sommes bien évidemment ouverts aux compléments que les équipes de campagne des autres candidats jugeront utile de mentionner. 

Et voici de quoi a l'air ce fameux document (capture d'écran à partir de LCP) :



Hervé Mariton vante un travail "complet" et "fair-play". Dans ce document, les idées des trois hommes sont ainsi retranscrites autour de 4 axes, précise LCP : l'UMP, l'économie et le social, les institutions et enfin les sujets de société. Le site de la chaîne parlementaire détaille :

Si ses cases sont toutes remplies, six restent vides : trois pour Nicolas Sarkozy et trois pour Bruno Le Maire. Pas de problème pour Hervé Mariton, pour lui ce document doit 'vivre par lui-même' et il invite les autres candidats à venir le compléter.

En bonus, Hervé Mariton ajoute les professions de foi des trois candidats, qu'il ne manque pas de présenter avec malice : "La meilleure, c'est celle-ci [la sienne évidemment, ndlr] mais les deux autres ne manquent pas d'intérêt".

Le sénateur du Vaucluse Jean-Claude Boucher, présent pour ce coup de com' bien senti, apporte son soutien à celui en qui il veut voir un homme "droit". Et cette démarche permet, selon lui, de lutter dans le cadre d'une "bataille inégale".

Du rab sur le Lab

PlusPlus