Présidence de l'UMP : Nicolas Sarkozy ne veut pas de débat public avec Bruno Le Maire et Hervé Mariton

Publié à 07h35, le 25 septembre 2014 , Modifié à 07h35, le 25 septembre 2014

Présidence de l'UMP : Nicolas Sarkozy ne veut pas de débat public avec Bruno Le Maire et Hervé Mariton

Bruno Le Maire et Hervé Mariton s'y sont tous les deux dits très favorables mais c'est "non" pour Nicolas Sarkozy. L'ancien président de la République, troisième candidat pour la tête de l'UMP, ne veut pas de débat public avec ses concurrents, à la télévision ou en meeting. C'est Frédéric Péchenard, son directeur de cabinet, qui le fait savoir au Figaro le 24 septembre :

Il ne participera à aucun débat public avec Bruno Le Maire et Hervé Mariton.

"Le parti est suffisamment fragilisé", avance l'ancien directeur général de la Police nationale pour expliquer ce refus de débattre. Il ajoute :

C'est un débat interne, qui n'a pas vocation à se dérouler devant tous les Français.

Parmi les soutiens de Nicolas Sarkozy, on fait savoir que l'ancien Président vise au moins les 70% lors du congrès de novembre. Frédéric Péchenard, lui, ne péchera pas par triomphalisme : "On a beau avoir un médaillé d'or aux Jeux olympiques, quand on commence la compétition, on reste concentré sur le premier tour, et on ne crie pas victoire."

Le premier déplacement du candidat a lieu ce 25 septembre à Lambersart près de Lille. Sa campagne devrait battre au rythme de deux déplacements en moyenne par semaine en octobre et en novembre, selon Le Figaro.

Du rab sur le Lab

PlusPlus