Jean-François Copé va porter plainte contre le député UMP Lionel Tardy

Publié à 10h53, le 27 février 2014 , Modifié à 13h58, le 27 février 2014

Jean-François Copé va porter plainte contre le député UMP Lionel Tardy
(Maxppp)
Image Ivan Valerio


AMBIANCE - Le président de l'UMP va porter plainte contre un député de son parti. Jean-François Copé s'en prend à Lionel Tardy, élu de Haute-Savoie, après son tweet déclarant que "tout le monde savait", au sujet des révélations du Point

Jérôme Lavrilleux, directeur de cabinet de Jean-François Copé, annonce sur RMC, dans les Grandes gueules, son intention de le poursuivre en justice : 

On va porter plainte contre lui, bien entendu.

Ce proche de Jean-François Copé envisage également une exclusion du parti : 

C'est la première étape. L'exclusion du parti c'est une décision qui sera prise par le bureau politique. Les accusations qu'il porte sont extrêmement graves. Monsieur Tardy qui n'en est pas à son coup d'essai contre Jean-François Copé, ce n'est pas un de ses plus fervents supporters.

Ce jeudi 27 février au matin, le député UMP partageait sur Twitter son impression, expliquant que c'est pour cela qu'il n'a pas participé à la grande souscription lancée par l'UMP pour rembourser ses dettes. 

 



Le Point paru jeudi accuse Jean-François Copé d'avoir "sponsorisé avec l'argent de l'UMP" la société Bygmalion fondée par deux de ses proches, ce que le président de ce parti conteste. Outre la plainte contre Lionel Tardy, le président de l'UMP a également annoncé poursuivre en justice le journal, les journalistes, et son directeur Franz-Olivier Giesbert. Et c'était déjà Jérôme Lavrilleux qui jouait les pompiers sur i>Télé pour tenter d'éteindre l'incendie mercredi soir. 

L'hebdomadaire affirme dans sa dernière livraison qu'Event et Cie, filiale événementielle de Bygmalion "a profité de la période faste de la présidentielle pour charger la mule sur certaines prestations facturées à l'UMP hors appel d'offres". La filiale "aurait empoché au moins 8 millions d'euros" durant cette campagne de 2012.

Du rab sur le Lab

PlusPlus