Jean-Vincent Placé prend sa revanche sur Michèle Sabban en relayant tous les articles évoquant son logement social sur Twitter

Publié à 10h40, le 19 juin 2014 , Modifié à 10h52, le 19 juin 2014

Jean-Vincent Placé prend sa revanche sur Michèle Sabban en relayant tous les articles évoquant son logement social sur Twitter
Jean-Vincent Placé le 1er mai 2014 / Maxppp
Image Le Lab

Cyril Morin pour

LA VENGEANCE EST UN PLAT QUI SE MANGE FROID - Jean-Vincent Placé, sénateur Europe-Ecologie les Verts, relaie ce mercredi 18 juin sur Twitter pas moins de 9 articles de presse évoquant le cas de Michèle Sabban, accusée d'occuper un logement social dans le XIIIème arrondissement de Paris.

Voici une capture d'écran du compte Twitter du sénateur EELV:





Jean-Vincent Placé avait été au coeur d'une polémique en décembre 2013 pour des amendes non-payées. Une affaire qui lui avait été rappelée le 13 avril dernier sur le plateau du Supplément Politique de Canal Plus, entraînant un vrai-faux départ du sénateur. Dans une séquence, Michèle Sabban avait affirmé qu'il restait encore au sénateur des amendes à payer alors qu'il affirme avoir déjà rembourser celles-ci.

Suite à l'émission, Jean-Vincent Placé affirmait vouloir porter plainte pour diffamation contre Michèle Sabban:



   



Voici le reportage diffusé par Canal Plus où l'on entend Michèle Sabban mettre en cause le sénateur: ( à partir de 7'50)





Jean-Vincent Placé aurait réglé toutes ses amendes depuis le 26 février, date d'un courrier du ministère des Finances au Conseil Régional d'Ile de France affirmant que le sénateur "ne doit plus rien à l'Etat".

Du rab sur le Lab

PlusPlus