La note optimiste sur "les bonnes nouvelles économiques" que l’Elysée a envoyée aux élus socialistes avant les départementales

Publié à 12h01, le 19 mars 2015 , Modifié à 12h01, le 19 mars 2015

La note optimiste sur "les bonnes nouvelles économiques" que l’Elysée a envoyée aux élus socialistes avant les départementales
François Hollande. © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

ÉLÉMENTS DE LANGAGE - François Hollande en est (une nouvelle fois) persuadé : "une reprise s’annonce" et "les conditions économiques s'améliorent". C’est ce qu’il déclare dans une interview au magazine Society, en kiosque ce vendredi 20 mars. Pile poil au moment où, dans son sillage, le gouvernement repeint l’économie en rose, comme l’explique L’Opinion. Un message que le pôle "Elus" de l’Elysée, sous la houlette de l’ancien député Vincent Feltesse, a fait passer aux élus socialistes dans le sprint final de la campagne des élections départementales.

Ainsi Vincent Feltesse a-t-il transmis, le 18 mars, une note teintée d’optimisme sur "la suite des bonnes nouvelles économiques", au premier rang desquelles les révisions à la hausse de la croissance ou encore le déficit de la sécurité sociale qui "se rapproche" de l’équilibre. "Faites-en le meilleur usage", écrit l’auteur de cette note à l’attention des élus PS, que le Lab a pu consulter.

L’idée ? Finir la campagne pour les départementales en mettant en avant ces "bonnes nouvelles économiques".

Voici le contenu intégral de cette note :

"

Bonjour à toutes et tous,



L’OCDE publie ce matin ses prévisions de croissance actualisées. Concernant la France :
+1,1% en 2015 (soit une réévaluation de 0,3% par rapport aux précédentes prévisions publiées en novembre dernier)
+1 ,7% en 2016 (+0,2% par rapport aux prévisions de novembre 2014).



Ces chiffres encourageants complètent la série de bons indicateurs économiques qui s’accumulent depuis le début de l’année et laissent entrevoir une reprise économique. Au-delà de la conjoncture mondiale et européenne, ce sont aussi là les premiers fruits de notre politique économique.



Le PR et le Gouvernement sont donc déterminés à poursuivre les efforts engagés afin de soutenir et amplifier ce mouvement avec comme horizon une amélioration sur les fronts de l’emploi et du pouvoir d’achat des Françaises et des Français.



***



Autre bonne nouvelle connue hier : le déficit de la Sécurité sociale est finalement passé sous la barre des 10 milliards en 2014 (9,7 milliards, son plus bas niveau depuis 2008) soit 300 millions d’euros de moins qu’initialement prévus. Au total, le solde est donc en amélioration de 2,2 milliards d’euros par rapport à 2013. L’objectif du retour à l’équilibre des comptes de la Sécu se rapproche donc encore davantage sans ralentir la conquête de nouveaux droits pour les assurés.



***



Faites-en le meilleur usage

"

Des éléments de langage que vous retrouverez surement dans la bouche de candidats PS aux élections départementales et que plusieurs parlementaires ont d’ores et déjà partagé publiquement. Un copié-collé effectué soit via Facebook, comme le député de Seine-et-Marne proche de Jean-Marc Ayrault Olivier Faure soit via leurs sites internet comme la députée des Pyrénées-Atlantiques Colette Capdevielle.

Cette communication initiée par l’Elysée en mode "positive attitude" sera-t-elle suffisante pour éviter au PS la débâcle attendue ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus