La positive attitude d’André Vallini qui se réjouit d’un "ralentissement de la hausse" du chômage

Publié à 07h46, le 28 janvier 2015 , Modifié à 07h46, le 28 janvier 2015

La positive attitude d’André Vallini qui se réjouit d’un "ralentissement de la hausse" du chômage
André Vallini © AFP.

POSITIVE ATTITUDE - Les chiffres du chômage, annoncé mardi 27 janvier, ne sont pas bons du tout. Une hausse certes moins prononcée qu’en novembre, mais qui conduit à un nouveau record. "Il n’y a pas de miracle en économie", a justifié le secrétaire d’Etat à la réforme territoriale, André Vallini, sur iTélé. Qui ajoute :

"

Le situation de l’économie était très mauvaise en 2012. Ça prend du temps.

"

Les politiques savent jouer de circonvolutions étonnantes quand il s’agit de commenter les chiffres, en hausse, des demandeurs d’emploi. Surtout quand ils sont aux responsabilités. On se souvient d’un Nicolas Sarkozy inventant "la baisse tendancielle de la hausse", d’un Michel Sapin expliquant très sérieusement que les résultats mensuels n’étaient pas révélateurs et qu’il fallait compter par trimestre ou encore François Hollande affirmant l’inversion prochaine de la courbe du chômage.

A ces derniers s’ajoute aujourd’hui André Vallini. Sur iTélé, le membre du gouvernement a ainsi expliqué à sa manière qu’il y avait "un ralentissement de la hausse" :

"

C'est une mauvaise nouvelle même si la hausse est moins forte que sur la tendance des 12 mois de l'année 2014. Il y a un ralentissement de la hausse.

"

"Quand (la) croissance ralentit (...) il ne faut pas s'attendre à des miracles et à des résultats même si nous faisons tout, nous avons tout fait pour répondre à l'attente, aux inquiétudes, aux angoisses des Français par rapport à l'emploi", a dit Manuel Valls en marge d'un déplacement, chahuté, dans le Doubs, ajoutant que "2015, ça doit être l'année de la reconquête, de la mobilisation et de la reconquête, mobilisation pour la croissance et la compétitivité de nos entreprises." Le ministre du Travail, François Rebsamen, avait un peu plus tôt dit lui aussi espérer des progrès cette année. "Le plein déploiement du pacte de responsabilité et de solidarité et une amélioration de l'environnement économique, dynamiseront l'emploi en 2015", dit-il dans un communiqué, en promettant que "l'effort du gouvernement ne faiblira pas".

Le chômage a poursuivi sa hausse en décembre en France, les travailleurs les plus âgés étant davantage touchés que les jeunes, selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Travail. Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) a augmenté de 0,2% en France métropolitaine, soit 8.100, pour atteindre 3.496.400. En ajoutant les catégories B et C (personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle emploi a augmenté de 41.900, soit de 0,8%, pour s'élever à 5.218.200 en métropole et 5.521.200 en incluant les départements d'Outre-mer. Sur l'ensemble de l'année 2014, le chômage a augmenté de 5,7% pour la catégorie A et de 6,4% pour les catégories A, B et C.

Du rab sur le Lab

PlusPlus