La rose "n'existe plus", plaisante Martine Aubry

Publié à 15h26, le 02 septembre 2014 , Modifié à 15h31, le 02 septembre 2014

La rose "n'existe plus", plaisante Martine Aubry
Montage le Lab © captures iTélé

L'IMPORTANT C'ÉTAIT LA ROSE - Elle avait fait dire à ses proches qu'elle s'exprimerait bientôt, et cela commence doucement, mais surement. Après avoir demandé, sans le prévenir Manuel Valls, l'encadrement des loyers, après avoir ouvertement critiqué le discours tenu par le Premier ministre devant le Medef, voici une plaisanterie qui traduit toute la déception de Martine Aubry face à la politique menée par le gouvernement socialiste.



La maire de Lille faisait, ce 2 septembre, sa rentrée médiatique, et c'est aux côtés d'enfants lillois qu'elle a tenu à s'afficher. Filmée par les caméras d'i>Télé, l'ancienne Première secrétaire du PS a la plaisanterie amère. Alors qu'elle crayonne sur une feuille, un journaliste lui demande si c'est une rose qu'elle dessine. "Ça n'existe plus", répond-elle dans un éclat de rire qu'on lui connaît bien.

Voir la vidéo, isolée par le Lab : 

Voilà ce que répond précisément Martine Aubry à la question "c'est une rose ?" :

Non, ça n'existe plus. [Rires] Ce n'est plus sur le marché !

La rose est l’emblème du Parti socialiste, qu'elle a dirigé entre 2008 et 2012. Ce 2 septembre, Martine Aubry attaquait Manuel Valls sur son discours tenu au Medef une semaine plus tôt, dans lequel il déclarait aimer l'entreprise. Réponse peu admirative de la maire de Lille, selon La voix du Nord :

Moi aussi j’aime l’entreprise et j’y ai travaillé, contrairement à d’autres...

Du rab sur le Lab

PlusPlus