Wauquiez fait mesurer son bureau par l'UMP pour s'assurer qu'il n'est pas plus petit que celui de NKM

Publié à 21h07, le 16 décembre 2014 , Modifié à 21h30, le 16 décembre 2014

Wauquiez fait mesurer son bureau par l'UMP pour s'assurer qu'il n'est pas plus petit que celui de NKM
Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurent Wauquiez © Maxppp / François Lafite
Image Sylvain Chazot


BATAILLE DE BUREAUX, ACTE 2 - Le 8 décembre, Libération racontait comment Nathalie Kosciusko-Morizet avait prié Laurent Wauquiez de dégager fissa de SON bureau au siège de l'UMP, bureau où le nouveau secrétaire général de l'UMP venait à peine de s'installer. Laurent Wauquiez s'était exécuté, emportant ses cartons dans un bureau voisin.

Ce mardi 16 décembre, on apprend par le Canard Enchaîné que le député de Haute-Loire a quand même tout rapporté à la direction de l'UMP. L'ancien ministre de l'Enseignement supérieur refusait d'emménager dans un bureau plus petit que celui de NKM. 

La suite, assez invraisemblable, est racontée par Hugues Anselin, chef de cabinet du directeur général de l'UMP, Frédéric Péchenard. Voici ce qu'il dit, cité nommément par le Canard :

Il a fallu aller mesurer les deux pièces pour prouver à Wauquiez qu'elles avaient rigoureusement la même superficie.

Ce n'était donc pas une question de taille mais plutôt de situation. Le n°3 a été obligé de s'installer dans un bureau proche de l'ascenseur de service alors que NKM est elle toute proche de l'ascenseur principal, précise le Canard Enchaîné. Ou comment encore rappeler à Laurent Wauquiez que c'est bien elle la n°2 du parti

Vendredi 5 décembre, Le Monde avait détaillé les coulisses des tractations pour les nominations à l'UMP. On apprenait ainsi que NKM avait mis sa participation dans la balance en apprenant la future nomination de Laurent Wauquiez comme secrétaire général, place de second selon les usages du parti.

Du rab sur le Lab

PlusPlus