Les députés PS frondeurs prévoient de batailler à la rentrée contre les coupes dans le budget des collectivités territoriales

Publié à 17h28, le 20 juillet 2014 , Modifié à 17h28, le 20 juillet 2014

Les députés PS frondeurs prévoient de batailler à la rentrée contre les coupes dans le budget des collectivités territoriales
Jean-Marc Germain à l'Assemblée nationale. © Maxppp.

RENDEZ-VOUS - Du programme de stabilité au budget rectificatif de la sécurité sociale, en passant par le budget rectificatif tout court, les frondeurs du PS ont été sur de nombreux fronts depuis l’accession à Matignon de Manuel Valls. A quelques jours de la fin de la session extraordinaire du Parlement, ces députés rebelles qui s’opposent à la politique économique de François Hollande l’ont mis en sourdine. Pour mieux revenir.

Ainsi ont-ils prévu de se retrouver lors de l’université d’été du PS à La Rochelle – à laquelle Martine Aubry ne se rendra pas – avant de batailler sur un nouveau front face au Premier ministre. Dès la rentrée.

Ce nouveau combat ? Les 11 milliards de coupes budgétaires promises aux collectivités territoriales, révèle un Indiscret du JDD de ce dimanche 20 juillet. "Une folie furieuse", enrage déjà l’un des leaders de la fronde, le député PS proche de Martine Aubry Jean-Marc Germain.

Et "Monsieur Hidalgo" à la ville de prévenir :

"

C’est déraisonnable sans un grand plan d’investissements locaux.

"

Manuel Valls est averti et le rendez-vous est d’ores et déjà fixé.

Du rab sur le Lab

PlusPlus