Municipales 2014 : Steeve Briois répond aux attaques de Najat Vallaud-Belkacem sur le programme du FN à Hénin-Beaumont

Publié à 09h52, le 24 mars 2014 , Modifié à 09h54, le 24 mars 2014

Municipales 2014 : Steeve Briois répond aux attaques de Najat Vallaud-Belkacem sur le programme du FN à Hénin-Beaumont
Steeve Briois (Reuters)
Image Sylvain Chazot


JAMBON POUR TOUS – Fraîchement élu, Steeve Briois savoure. Hénin-Beaumont fait figure de symbole, ce lundi 24 mars, au lendemain du premier tour des municipales ; son futur maire se moque clairement des attaques du gouvernement.

Dimanche 23 mars, Najat Vallaud-Belkacem n’y est pas allée de main morte après l’annonce des résultats présentant un FN en forte hausse : 

C’est quoi le programme, c’est d’obliger tous les enfants dans les cantines à manger à du jambon ? C’est d’obliger les bibliothèques municipales à s’abonner au journal Minute ?

Réponse sans appel de Steeve Briois, sur Europe 1 : "Elle [Najat Vallaud-Belkacem, ndlr] est en plein délire. Elle ne connait pas Hénin-Beaumont. Elle ne connait pas et elle se permet de juger. Ces gens-là savent qu’ils sont en train de perdre le pouvoir et sont prêts à dire tout et n’importe quoi. Ça fera rire tout le monde à Hénin-Beaumont ce genre de déclarations", a-t-il dit.

Il y a déjà du jambon à l’école d’Hénin-Beaumont. Je ne vois pas où est le problème. Madame Najat (sic) ne connait pas du tout cette commune. C’est la caricature et c’est pour cette raison que le PS perd ces élections.

Pour le futur édile, l’attitude de la porte-parole du gouvernement est symptomatique de la politique menée par la gauche depuis 2012. "Ces gens-là, leur seul argument c’est de dire "attention vous allez avoir une mairie raciste ou xénophobe", c’est du n’importe quoi. Elle délire", a-t-il déclaré.

Dans les faits, au chapitre École, le programme du Front national stipule que "la laïcité sera appliqué avec la plus grande fermeté". Cette notion se retrouve notamment dans le programme des municipales de Florian Philippot, candidat FN à Forbach. Le n°2 assure qu’"aucune obligation religieuse ne sera tolérée". Le menu dans les cantines sera le même pour tous les élèves. Jambon compris, donc.

A Hénin-Beaumont, en revanche, Steeve Briois n’évoque pas ce sujet. S’il y a une chose que le frontiste veut promouvoir dans les cantines de sa ville, c’est le bio

Du rab sur le Lab

PlusPlus