Patrick Devedjian : "Louis XIV avait moins de pouvoir que le président de la République aujourd’hui"

Publié à 11h34, le 26 juin 2014 , Modifié à 11h44, le 26 juin 2014

Patrick Devedjian : "Louis XIV avait moins de pouvoir que le président de la République aujourd’hui"
Patrick Devedjian dans L'Opinion le 26 juin 2014. © L'Opinion

ROI SOLEIL -Patrick Devedjian estime qu'il est "urgent de réformer le système présidentiel". "Un système qui rend fou" car le chef de l'Etat a tous les pouvoirs, selon le député UMP et président du conseil général des Hauts-de-Seine invité de L'Opinion ce 26 juin. Et qui attire donc trop d'hommes politiques. La preuve : "A l'UMP on a 15 candidats à la présidence de la République !", ironise l'élu.

En dessous du chef de l'Etat, le Parlement ne serait plus qu'une "chambre d'enregistrement" et les ministres ne pourraient s'exprimer qu'en rappelant "les promesses du Président". Pour Patrick Devedjian, cette organisation "pyramidale" de la Ve République est telle que même "sous Louis XIV" le pouvoir était moins concentré :

"

Louis XIV avait moins de pouvoir que le président de la République aujourd’hui. Sous Louis XIV les charges de fonctionnaires s’achetaient, ce n’était pas le roi qui nommait, c’était déjà une forme d’autonomie de la société civile.

"

Et suivant la même logique, il est mauvais pour un parti politique d'être dirigé par un seul homme, estime le député qui souhaite "un système d'organisation à plusieurs" :

"

On est plus intelligent en s’y mettant tous ensemble que d’attendre la vérité révélée d’un seul homme.



En France tous les 5 ans on cherche un génie, un saint et un héros.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus