Pierre-René Lemas, ancien secrétaire général de l’Elysée de François Hollande, soutenu par des ténors de la droite pour diriger la Caisse des dépôts

Publié à 14h50, le 18 mai 2014 , Modifié à 14h50, le 18 mai 2014

Pierre-René Lemas, ancien secrétaire général de l’Elysée de François Hollande, soutenu par des ténors de la droite pour diriger la Caisse des dépôts
Pierre-René Lemas lors de son audition à l'Assemblée nationale. © Maxppp.

C’est l’une des conséquences du vaste remaniement (Elysée, gouvernement, PS) opéré par François Hollande début avril 2014 : le départ du secrétariat général de l’Elysée de Pierre-René Lemas, remplacé par Jean-Pierre Jouyet.

Comme point de chute, Pierre-René Lemas s’est alors vu proposé la direction de la Caisse des dépôts et consignations. Une nomination qui semble convenir à la droite. Après avoir été auditionné à l’Assemblée et au Sénat, Pierre-René Lemas a ainsi obtenu le soutien de ténors de l’UMP, rapporte ce dimanche 18 mai le JDD.

Le quotidien écrit ainsi :

Les anciens ministres UMP François Baroin, Bruno Le Maire et Patrick Ollier, ainsi que le président de la commission des Finances, Gilles Carrez, l’ont soutenu.

Pourtant, le président de l’UMP Jean-François Copé avait critiqué, le 11 avril, le switch entre Jean-Pierre Jouyet (nouveau secrétaire général de l'Elysée après avoir été patron de la CDC) et Pierre-René Lemas, parlant de "faute politique". Et déjà, le député-maire de Meaux s’était démarqué de personnalités de son camp. Gilles Carrez ainsi que Philippe Marini, approuvant l’arrivée de Pierre-René Lemas à la CDC. Jean-François Copé a-t-il changé d'avis depuis ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus