Pierre-René Lemas, ancien secrétaire général de l’Elysée de François Hollande, soutenu par des ténors de la droite pour diriger la Caisse des dépôts

Publié à 14h50, le 18 mai 2014 , Modifié à 14h50, le 18 mai 2014

Pierre-René Lemas, ancien secrétaire général de l’Elysée de François Hollande, soutenu par des ténors de la droite pour diriger la Caisse des dépôts
Pierre-René Lemas lors de son audition à l'Assemblée nationale. © Maxppp.

C’est l’une des conséquences du vaste remaniement (Elysée, gouvernement, PS) opéré par François Hollande début avril 2014 : le départ du secrétariat général de l’Elysée de Pierre-René Lemas, remplacé par Jean-Pierre Jouyet.

Comme point de chute, Pierre-René Lemas s’est alors vu proposé la direction de la Caisse des dépôts et consignations. Une nomination qui semble convenir à la droite. Après avoir été auditionné à l’Assemblée et au Sénat, Pierre-René Lemas a ainsi obtenu le soutien de ténors de l’UMP, rapporte ce dimanche 18 mai le JDD.

Le quotidien écrit ainsi :

"

Les anciens ministres UMP François Baroin, Bruno Le Maire et Patrick Ollier, ainsi que le président de la commission des Finances, Gilles Carrez, l’ont soutenu.

"

Pourtant, le président de l’UMP Jean-François Copé avait critiqué, le 11 avril, le switch entre Jean-Pierre Jouyet (nouveau secrétaire général de l'Elysée après avoir été patron de la CDC) et Pierre-René Lemas, parlant de "faute politique". Et déjà, le député-maire de Meaux s’était démarqué de personnalités de son camp. Gilles Carrez ainsi que Philippe Marini, approuvant l’arrivée de Pierre-René Lemas à la CDC. Jean-François Copé a-t-il changé d'avis depuis ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus