Plainte d'Anne Hidalgo contre Fox News : NKM craint que cette démarche ne fasse qu'entretenir la polémique

Publié à 14h44, le 21 janvier 2015 , Modifié à 16h33, le 21 janvier 2015

Plainte d'Anne Hidalgo contre Fox News : NKM craint que cette démarche ne fasse qu'entretenir la polémique
Nathalie Kosciusko-Morizet © AFP PHOTO MARTIN BUREAU

Anne Hidalgo n'est pas la seule, à Paris, à être scandalisée par les fausses informations de Fox News concernant de soi-disant "no-go zones" dans la capitale où les non-musulmans seraient interdits de séjour. Nathalie Kosciusko-Morizet non plus n'a pas tellement apprécié l'image de Paris donnée par la chaîne d'information américaine.

La présidente du groupe UMP au Conseil de Paris ne serait pourtant pas allée aussi loin que son ancien adversaire des municipales. Porter l'affaire devant les tribunaux, comme envisage de le faire Anne Hidalgo, lui semble un peu inutile. Voici ce que NKM dit au Lab ce mercredi 21 janvier :

"

Les propos de Fox News m'ont choquée car ils étaient faux et malveillants. Je ne suis pas pour porter cette affaire devant les tribunaux ne serait-ce que pour ne pas faire vivre la polémique.

"

Exactement comme le site BoingBoing, relayé par FranceTV info, NKM met donc en garde Anne Hidalgo contre un éventuel effet Barbara Streisand, ou comment amplifier un phénomène en essayant de l'interdire.

Mais pas question pour autant de rester les bras ballants face aux mensonges de Fox News. La n°2 de l'UMP a sa petite idée sur ce qu'elle aurait fait à la place d'Anne Hidalgo pour obtenir "plus que des excuses". Elle dit :

"

Il aurait été préférable d'inviter directement les équipes de Fox News à Paris pour qu'elles puissent vérifier par elle-même leurs informations.

"

Au Lab, la mairie de Paris indique que les équipes de Fox News ont déjà été invitées à Paris. C'était vendredi 16 janvier, en marge de la visite de John Kerry. "On les a même autorisé à filmer dans le 19e arrondissement samedi [17 janvier], précise-t-on à l'hôtel de Ville, mais à l'arrivée, comme ils n'ont pas obtenu ce qu'ils voulaient, ils ont décidé de ne pas diffuser le sujet."

L'entourage d'Anne Hidalgo ajoute : 

"

C'est bien parce qu'on a testé la manière douce qu'on passe aujourd'hui par la case judiciaire. Cela nous parait légitime

"

Mardi 20 janvier, sur CNN, Anne Hidalgo a indiqué qu'elle envisageait "d'avoir recours à la justice pour que ces propos soient sanctionnés et que surtout l'image de Paris soit intacte et que l'honneur de Paris soit lavé". Un comportement que le vice-président de Fox News a jugé déplacé. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus