Primaire UMP : Nicolas Sarkozy pense ne faire "qu’une bouchée" d’Alain Juppé

Publié à 11h47, le 14 mars 2015 , Modifié à 11h47, le 14 mars 2015

Primaire UMP : Nicolas Sarkozy pense ne faire "qu’une bouchée" d’Alain Juppé
Nicolas Sarkozy ne pense faire qu'une "bouchée" d'Alain Juppé. © THOMAS SAMSON / AFP

MÊME PAS PEUR – La hype Alain Juppé ne fait pas peur à Nicolas Sarkozy, sachez-le. A ceux qui estiment que Nicolas Sarkozy a raté son retour, l’ancien chef de l’Etat affiche à sa confiance. Et ce, d’autant plus à une semaine des élections départementales, son premier test électoral national depuis qu’il a repris la présidence de l’UMP, qui s’annoncent favorables au principal parti d’opposition malgré la poussée du FN.

Alors certes, Nicolas Sarkozy convient dans Le Parisien de ce samedi 14 mars que les sondages ne lui sont aujourd’hui pas si favorables par rapport à un Alain Juppé qui ne cesse de progresser. "Je suis très bas, oui c’est vrai", reconnaît le successeur de Jean-François Copé. Qui ajoute :

Mais je ne peux que remonter, il me reste deux ans.

Peu ou proue le même sentiment que doit avoir aujourd'hui François Hollande.

Mais c’est d’abord le maire de Bordeaux qui se posera sur la route de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2017. Et l’ancien président ne craint pas son challenger. A l’un de ses visiteurs, Nicolas Sarkozy a lâché, confiant, selon Le Parisien :

Juppé, je ne vais en faire qu’une bouchée !

Un sentiment de confiance que répète à l’envi Nicolas Sarkozy auprès de ses proches. Ainsi quand Alain Juppé explique y croire, le patron de l’UMP le moque ou affirme, selon Le Canard Enchaîné, face à son concurrent :

Je vais te tuer.

Le récent épisode de la législative partielle dans le Doubs qui a divisé l’UMP quant à la position à tenir face au duel opposant le PS au FN, le rend encore plus confiant. Car pour Nicolas Sarkozy, en appelant à voter pour le candidat socialiste, Alain Juppé a fait "une erreur de débutant".

Du rab sur le Lab

PlusPlus