Twitter pour Michel Sapin ? "Imbécillité et appauvrissement"

Publié à 07h50, le 08 août 2014 , Modifié à 12h34, le 08 août 2014

Twitter pour Michel Sapin ? "Imbécillité et appauvrissement"
Michel Sapin. © Reuters.
Image Sébastien Tronche


Il est l’un des rares ministres qui ne tweete pas. Il n’aime pas ça. Antigeek par excellence, comme le qualifie L’Opinion de ce vendredi 8 août qui lui consacre sa rubrique d’été "Mobile apparent" dans laquelle le quotidien plonge dans l’intimité du portable de personnalités politiques.

S’il ne tweete pas, c’est que Michel Sapin, ministre des Finances et intime de François Hollande, n’a pas en haute estime ce réseau social. Ainsi lance-t-il qu’il ne voit, dans Twitter, que :

Imbécillité et appauvrissement.

Celui qui n’utilise son téléphone portable que pour le stricte minimum – SMS, météo et dépêches, "comme le président", précise-t-il malicieusement – n’apprécie pas non plus la nouvelle mode des "selfies", ces autoportraits numériques effectués via un smartphone que les politiques aussi affectionnent, de François Hollande à Jean-Marc Ayrault en passant par NKM.

Pourquoi ? Tout simplement parce que, selon lui, les selfies font "des gueules de batraciens". Pourtant, il n’a pas échappé à l’engouement pour ces portraits. Le 11 mars 2014, pour mettre en avant l’un de ses réformes au ministère du Travail, Michel Sapin prend la pose avec des jeunes en emplois d’avenir.



"Gueule de batracien", a-t-il dit ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus