Un conseiller PS emporte avec lui le crucifix du conseil général du Haut-Rhin

Publié à 11h16, le 17 mars 2015 , Modifié à 12h15, le 17 mars 2015

Un conseiller PS emporte avec lui le crucifix du conseil général du Haut-Rhin
Montage le Lab © Richard Clifford, AFP

JE VOLE PAS, JE DÉBATS- Disparition au conseil général du Haut-Rhin. Vendredi 13 mars, le conseiller général PS de Mulhouse Ouest, Pierre Freyburger a emporté avec lui le crucifix qui trônait dans la salle de l’assemblée. Mais en Alsace, terre où le Concordat de 1801 liant l’Eglise et l’Etat est encore en application, cet acte ne passe pas inaperçu.

Interrogé par les Dernières Nouvelles d’Alsace, Charles Buttner, le président UMP du département a réagi : 

"

C’est un geste insensé, irresponsable ; une blessure faite à l'Alsace ; un acte indigne d'un élu de la République

"

Le département a déposé plainte pour vol. Pour justifier son larcin, Pierre Freyburger dit vouloir relancer le débat sur la laïcité : 

"

Je ne l’ai pas piqué, je l’ai rendu à qui de droit : à l’Eglise comme institution. Je l’ai déposé chez un curé haut-rhinois (…) Ce crucifix n’a pas sa place dans une institution républicaine

"

Un geste militant qui intervient alors que Pierre Freyburger arrive au terme de son mandat. Aux élections du 22 et 29 mars prochains, il ne sera que suppléant. Mais subtiliser un crucifix pourrait être une manière pour lui de poursuivre sa querelle tel un baroud d’honneur avec Charles Buttner, président du département du Haut-Rhin. Les deux hommes s’apprécient peu visiblement : 

"

Je considère que si Charles Buttner dépose plainte, c’est lui qui est dans l’illégalité.

"

Un nouvel épisode dans le débat sur la laïcité dans les conseils généraux, après celui des crèches de Noël de décembre dernier qui avait agité la Vendée. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus