Fleur Pellerin : "Un ministre de la Culture en 2014 ce n'est pas quelqu'un payé pour lire des livres chez soi"

Publié à 09h49, le 11 décembre 2014 , Modifié à 15h31, le 11 décembre 2014

Fleur Pellerin : "Un ministre de la Culture en 2014 ce n'est pas quelqu'un payé pour lire des livres chez soi"
Fleur Pellerin, le jeudi 11 décembre 2014 © Image France Info

Elle la traîne encore cette casserole. Interviewée ce jeudi 11 décembre sur France Info, la ministre de la Culture a été invitée à revenir sur la "polémique" Modiano. Fleur Pellerin avait admis ne pas voir lu le dernier prix Nobel de littérature et de n'avoir pas du tout le temps de lire depuis deux ans". Une franchise incongrue au sein de ce ministère : son aveu avait notamment été moqué par l'ancienne locataire de la rue de Valois, Aurélie Filippetti. Fleur Pellerin, un brin agacée du détournement de ses propos, a tenu à mettre, encore une fois, les points sur les i.

"

Un ministre de la Culture en 2014 ce n'est pas quelqu'un payé pour lire des livres chez soi. Moi, je suis une grande lectrice et j'ai dit que je lisais moins mais je lis encore beaucoup, beaucoup moins que ce que je souhaiterais.

"

Ce procès d'inculture est secondaire selon la ministre. Il n'a même pas lieu d'être pour celle qui préfère "se battre" pour les artistes.

"

Un ministre de la Culture est quelqu'un qui est là pour faire son travail , c'est-à-dire défendre la Culture et pas sa culture.

"

[Bonus Track] Fleur Pellerin ne tombe pas cette fois dans le piège lorsque Fabienne Sintes lui demande ce qu'elle lit en ce moment. La ministre a trouvé quelques minutes de libre pour se plonger dans Le Royaume d'Emmanuel Carrère.

Du rab sur le Lab

PlusPlus