Valérie Debord et Sébastien Huygue dénoncent une attaque de spams à l'encontre des sarkozystes sur Twitter

Publié à 18h52, le 22 juillet 2014 , Modifié à 18h53, le 22 juillet 2014

Valérie Debord et Sébastien Huygue dénoncent une attaque de spams à l'encontre des sarkozystes sur Twitter
Montage Le Lab © Maxppp.

ALERTE SPAM – Valérie Debord et Sébastien Huygue nous font une "Borloo/Bayrou": émettre le même tweet en même temps, pour porter le même message. Mais c'est seulement sur la forme que ces deux proches de Nicolas Sarkozy renouvellent la performance, car sur le fond, rien à voir. En effet, les deux élus UMP ont chacun dénoncé une attaque de spams dirigée, selon eux, uniquement à des sarkozystes pur jus :




Contactée par le Lab, Valérie Debord en dit plus sur ce qu'elle juge comme du spamming :


"

On est spammés depuis une journée par des gens, et on ne sait pas si ce sont des vrais comptes ou des fakes. On se fait traiter d'illuminés, de mafia. On nous dit que notre soutien à Nicolas Sarkozy est proche de la secte... C'est méprisant, c'est méchant.

"

Selon Valérie Debord, d'autres sarkozystes pur jus comme Rachida Dati et Brice Hortefeux sont concernés par ces attaques. "C'est manifestement commandité", jure Valérie Debord, qui, si elle se refuse à donner un nom, s'emporte dans la foulée contre un personnage ressemblant fortement à François Fillon :


"

Après avoir annoncé qu'il ne se représenterait pas à l'UMP, après ne pas s'être présenté à la mairie de Paris, après avoir choisi une circonscription de confort, on a l'impression que c'est courage fuyons... C'est assez désagréable.


La noblesse d'un combat, c'est aussi de ne pas être certain de ne pas l'emporter.

"
 

"Très sincèrement je ne pense pas que ce soit François Fillon qui soit leur commanditaire", assure-t-elle au Lab. "J'ose espérer que ce n'est pas lui", corrige-t-elle ensuite. A noter tout de même que la recherche dans les mentions de Valérie Debord et Sébastien Huygue ne témoigne pas non plus d'une activité débordante.

Du rab sur le Lab

PlusPlus