A Orange, la socialiste Marcelle Arsac rejoint l'ancien FN Jacques Bompard

Publié à 13h30, le 14 décembre 2013 , Modifié à 13h30, le 14 décembre 2013

A Orange, la socialiste Marcelle Arsac rejoint l'ancien FN Jacques Bompard
Maxppp.

Le Parti socialiste le promet: Marcelle Arsac sera exlue du parti lors du prochain bureau national. Christophe Borgel, le secrétaire national socialiste aux élections, parle d'un "cas isolé", et surement pas d'un "mouvement politique". Mais l'initiative embarasse.

Marcelle Arsac, conseillère municipale socialiste de la ville d'Orange, a annoncé son ralliement à la majorité municipale de Jacques Bompard, député-maire de la ville notamment connu pour son passé au Front national et de membre de la ligue du sud

Une décision qui fait mauvais genre ? Marcelle Arsac balaie ces "idées de Parisiens et politiciennes"au Parisien, et, promis, il ne s'agit là que d'un ralliement à l'échelle locale :

"

Je rejoins [Jacques Bompard] uniquement sur des questions de politique municipale. Je fais de la politique municipale, pas de la politique politicienne. Il y a des gens qui ont des bonnes idées partout.

"

Comme le confirme Jacques Bompard au Parisien, Marcelle Arsac sera "en position éligible" sur sa liste aux municipales. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus