Bayrou refuse de faire comme Fillon et de trouver la taupe : "J'ai une très grande rage de vivre"

Publié à 09h54, le 10 septembre 2017 , Modifié à 14h18, le 10 septembre 2017

Bayrou refuse de faire comme Fillon et de trouver la taupe : "J'ai une très grande rage de vivre"
François Bayrou et François Fillon © Montage via AFP
Image Sylvain Chazot


Tel Patrice Evra cherchant la taupe après les révélations de L'Équipe sur les insultes de Nicolas Anelka à Raymond Domenech, François Fillon cherche encore et toujours qui a donné les informations concernant son épouse Penelope au Canard Enchaîné. L'ancien Premier ministre n'a visiblement toujours pas digéré la défaite. Cela s'appelle être rancunier.

François Bayrou, lui, veut faire l'exact inverse. Parti du gouvernement en juin, après les soupçons d'emplois fictifs au MoDem, le fugace ministre de la Justice assure vouloir passer à autre chose. Cité par Le JDD ce dimanche 10 septembre, il dit :

Je me sens au-dessus de tout ça. Je ne veux pas faire Fillon, qui passe son temps à chercher qui est à l'origine de ses déboires.

Nous sommes alors au milieu du mois de juillet lorsque François Bayrou s'exprime ainsi. Poussé vers la sortie du gouvernement quelques semaines plus tôt, il jure être passé à autre chose, contrairement à François Fillon, donc. L'ancien garde des Sceaux poursuit :

J'ai une très grande rage de vivre. Ce n'est même pas de la résilience.

Mais, enfin, où François Bayrou va-t-il chercher toute cette force de caractère ? La réponse est simple : le président du MoDem veut croire à son importance politique.

Au JDD, il répète qu'il est "le second pilier de la majorité". Un rôle qu'il s'auto-attribue, on l'aura noté. Mais si cela l'aide à passer à autre chose, après tout... 

Du rab sur le Lab

PlusPlus